Le blasphémateur a été licencié

Le blasphémateur a été licencié
Nous avons appris de sources bien informées, que la Société d’Acconage et de Manutention à Nouadhibou (SAMMA) a licencié immédiatement sans indemnité ni préavis avec perte total de tous ses droits, l’employé Mohamed Cheikh Ould Mohamed, pour cause de blasphème à l'égard du prophète Mohamed, Paix et Salut sur Lui.

Nous rappelons que Mohamed Cheikh Ould Mohamed a été arrêté le vendredi matin (03.01.2014) à Nouadhibou par les services de sécurité , pour avoir écrit et posté sur la toile des critiques contre le prophète Mohamed, Paix et Salut sur Lui .
Cette publication blasphématoire a profondément choqué les populations de Nouadhibou qui ont pris d’ailleurs d’assaut la demeure du Wali de la région pour protester contre cet acte affreux, Cette publication a déclenché aussi la colère des mauritaniens à travers tout le pays.
Il est très important également de signaler que la Mauritanie est une République Islamique qui compte 100% de musulmans et que tous les Mauritaniens sont musulmans sunnites de rite malékite.
A. Farid

Source:http://actualites-mauritanie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction




Recherche


Inscription à la newsletter