Le gouvernement annonce un doublement des réserves en devises fortes et une hausse du prix de l’ouguiya



Les réserves en devises fortes avaient atteint 2,3 milliards de dollars fin 2021, contre 1,5 et 1,1 respectivement à la fin de 2020 et 2019, a déclaré le jeudi 27 janvier courant, le Premier ministre Mohamed Ould Bilal.

Les réserves à la fin 2021 équivalaient aux besoins de 12,3 mois d'importations de biens et de services, tandis qu’elles ne satisfaisaient à la fin de 2020 que 6 mois, a-t-il souligné.

« Le taux de change nominal de l'ouguiya a augmenté l'année dernière avec un taux de glissement annuel respectif de 1,4 % et 9 % par rapport au dollar et à l'euro », a-t-il indiqué, disant que c’est cette évaluation qui a contribué à atténuer l'impact de la hausse des prix au niveau national.

Le Premier ministre a fait ces révélations le jeudi devant les députés, à l’occasion de sa présentation de la Déclaration de la Politique Générale de l’Etat.

Edité par Al-akhbar

Traduit de l’Arabe par Cridem

L'Article Original

Vendredi 28 Janvier 2022
Boolumbal Boolumbal
Lu 79 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter