VIDEO] Coupe des Confédérations de la FIFA 2009. Le Brésil s’en sort bien en battant l’Egypte par 4 buts à 3.




Le Brésil, tenant du titre, est décidé à conserver son bien lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2009, mais il sait que ce sera difficile. Sa victoire à l’arrachée face à l’Egypte en ouverture du Groupe B ce lundi 15 juin a rappelé aux hommes de Dunga que tous leurs adversaires se surpasseraient pour les faire chuter.

Selon la formule consacrée, il ne fallait pas arriver en retard au Free State Stadium de Mangaung/Bloemfontein. Après 12 minutes, le tableau affichait déjà 2:1. D’abord grâce au meneur de jeu brésilien Kaka qui, beaucoup par son talent et un peu par la maladresse égyptienne, trompait Essam El Hadary après un bel enchaînement (5’, 1:0). On imaginait alors un remake du Nouvelle-Zélande - Espagne de la veille, mais Mohamed Zidan ne l’entendait pas de cette oreille. A la réception d’un centre de Mohamed Aboutrika, l’attaquant de Dortmund, de la tête, relançait le suspense (9’, 1:1)... pour trois minutes ! Le temps pour Elano de déposer un coup franc sur le crâne de Luis Fabiano (2:1, 12’).

Pourtant, après ce premier quart d’heure de folie, les débats se sont calmés : une percée d’Aboutrika ne donnait rien (32’), on pensait atteindre la pause sur ce score. Mais sur corner, Juan dominait une défense centrale égyptienne décidément hésitante dans les airs (37’, 3:1).

Un "coup de main" involontaire Les double champions d’Afrique revenaient des vestiaires décidés à réagir. Surprise, ils y parvenaient sur deux percées fulgurantes. Aboutrika centrait en retrait pour Mohamed Shawky qui adressait une frappe puissante et précise au ras du poteau droit de Julio César (54’, 3:2). Rebelote dans la minute suivante lorsqu’Aboutrika - encore ! - fixait la défense et servait Zidan pour le doublé (54’, 3:3). Ce but donnait des ailes aux Pharaons qui passaient les vingt minutes suivantes à faire courir les Brésiliens : le monde à l’envers !

Kaka tentait de remettre les pendules à l’heure, mais sa demi-volée passait au-dessus de la barre d’El Hadary (77’). Dans le camp d’en face, la frappe en force d’Ahmed Fathi connaissait le même sort. Dans les dernières minutes, un nouvel enchaînement de Kaka était contré in extremis par un tacle glissé de Wael Gomaa. Le sauvetage d’Ahmed Al Muhamadi sur sa ligne était plus maladroit, le défenseur égyptien repoussant de la main une reprise de Lucio. Kaka ne tremblait pas au moment de convertir le penalty et de transformer un match nul poussif en victoire heureuse (90’, 4:3).

fifa.com

Dimanche 21 Juin 2009
Boolumbal Boolumbal
Lu 371 fois


Recherche


Inscription à la newsletter