Répression violente lors d'une manifestation de militants d'IRA en Mauritanie



Ce samedi 27 janvier, des militants du mouvement Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA) ont été violemment réprimés par la police lors d'une manifestation organisée pour protester contre la suspension de la députée Mariem Mint Cheikh. L'organisation a dénoncé l'action de la police qui aurait utilisé une force excessive contre les manifestants, faisant plusieurs blessés. De plus, un groupe de manifestants aurait été arrêté et détenu dans différents commissariats de police de Nouakchott.

Selon le communiqué d'IRA Mauritanie, le président de l'Assemblée nationale, le général Mohamed Meguet, aurait envoyé des pelletons de police pour écraser violemment les manifestants. Cette répression a entraîné plusieurs blessés, dont le coordinateur d'IRA à Nouakchott, le président du bureau régional de Nouakchott-Sud, le président de la section Teyaret et le président de la section IRA-Riyad.

De plus, un autre groupe de manifestants aurait été arrêté et détenu dans différents commissariats de police de Nouakchott, ce qui soulève des inquiétudes concernant le respect des droits de l'homme et de la liberté d'expression en Mauritanie.

Une manifestation pour protester contre la suspension d'une députée :

La manifestation organisée par les militants d'IRA avait pour objectif de protester contre la suspension de la députée Mariem Mint Cheikh. Cette suspension a été décidée par le général Mohamed Meguet, président de l'Assemblée nationale. Les raisons de cette suspension n'ont pas été précisées, ce qui a suscité l'indignation et la colère parmi les militants d'IRA.

L'appel à la libération des manifestants :

IRA Mauritanie a appelé à la libération immédiate des manifestants arrêtés et à la fin de la répression violente contre les militants. L'organisation a également dénoncé cette action comme une atteinte aux droits de l'homme.


Source: rédaction boolumbal.org

Samedi 27 Janvier 2024
Boolumbal Boolumbal
Lu 283 fois



Recherche


Inscription à la newsletter