Présidentielles Mauritanie : KHB le candidat amoindri de la vallée



Le candidat de la coalition « Vivre ensemble » vient de déposer ce début de semaine à Nouakchott sa candidature à la présidence devant le conseil constitutionnel. KHB est ainsi le 6ème candidat qui brigue les suffrages mauritaniens le 22 juin prochain en attendant le verdict officiel des 9 Sages mauritaniens le 22 mai prochain.

Malgré un système de parrainage plus ou moins difficile qui obligeait à tout candidat d’avoir 100 signatures des maires et conseillers municipaux et au minimum 5 maires KHB a réussi à franchir le premier écueil rejoignant ainsi le candidat de la majorité ou de l’armée pour les observateurs Ould Ghazouani, le candidat malheureux de l’opposition Ould Boubacar, le candidat abolitionniste Ould Abeid et le candidat de la coalition « Changeons d’Ere » Ould Maouloud.

Sauf une grande surprise le candidat de la coalition « Vivre Ensemble » sera sur le starting- block le 22 juin prochain pour briguer le suffrage des mauritaniens. Ce statut lourd à porter est avant tout une rencontre avec le peuple mauritanien dans toute sa diversité. Qu’on le veuille ou non KHB est avant tout un candidat représentatif de la Vallée dont il est issu. Et pour la première fois dans l’histoire le président du MPR même si le parti est dissout a réussi à fédérer les principaux partis afro-mauritaniens l’AJD-MR, les FPC, PLEJ et ARC EN CIEL. Une union qui pourrait créer une dynamique de l’électorat noir en sa faveur.

Mais il partage cet avantage avec le leader abolitionniste Ould Abeid qui semble être le plus en avance, le plus dynamique et le plus combatif des véritables problèmes du Sud du pays en particulier l’accaparement des terres au profit des investisseurs étrangers. Et avec aussi Ould Maouloud dont les meilleurs militants et dirigeants sont issus de cette partie Sud du pays. Il puise sa force surtout dans l’intelligentsia mauritanienne.

Au final les observateurs sont dubitatifs quant à la réelle portée de ce trio de candidats de la vallée. Ils considèrent que les ambitions personnelles et cachées de certains partis ont failli conduire à l’implosion de l’opposition le pari risqué de Ould Ghazouani facilité par un parti islamiste plus tourné vers ses acquis qu’à la conquête du pouvoir.

Cette candidature de KHB est donc amoindrie par la présence de Ould Abeid et Ould Maouloud. Un seul candidat aurait pu représenter la vallée. C’est la première leçon des candidatures de l’opposition avant le 22 juin prochain.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Jeudi 9 Mai 2019
Boolumbal Boolumbal
Lu 107 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter