Ould Sid’El Mokhtar appelle à la mise en place d’un mécanisme de surveillance des élections présidentielles



Le chef de file de l’opposition démocratique, M. Hamadi Ould Sid’El Mokhtar, également le candidat investi par son parti Tawassoul, pour briguer les suffrages universels des élections présidentielles de juin prochain, a annoncé jeudi les résultats de la réunion du conseil de surveillance de l’Institution de l’opposition démocratique, tenue mardi passé.

L’opposition démocratique refuse de reconnaître un mécanisme de contrôle qui n’a pas été convenu et qui n’a pas tenu compte de l’expertise et de l’impartialité, a-t-il affirmé au cours d’une conférence de presse organisée à Nouakchott.

Ould Sid’El Mokhtar a appelé à la formation d’une commission constituée de personnalités nationales non connues pour être partisanes, mais compétentes, professionnelles et intéressées par les affaires publiques, pour établir un mécanisme de coordination avec les campagnes de tous les candidats actuels et les organismes nationaux concernés par l’accompagnement du processus électoral.

C’est seulement à ce prix qu’un contrôle du travail de la Commission électorale nationale indépendante peut être assuré tout en l’incitant à faire preuve d’impartialité et à de transparence, a ajouté le Chef de file de l’opposition démocratique.

Des dirigeants de partis représentés au Conseil de surveillance de l’Institution de l’opposition démocratique étaient présents à cette sortie médiatique de Ould Sid’El Mokhtar.

Source: https://infoplus.mr

Samedi 1 Juin 2024
Boolumbal Boolumbal
Lu 61 fois



Recherche


Inscription à la newsletter