O. Kembou à Rosso : « nous voulons rompre avec les anciennes pratiques du parti »



Lors d’un meeting présidé samedi à Rosso, le ministre délégué auprès du ministre des finances chargé du budget, Mohamed O. Kembou, a déclaré que le parti de l’union pour la république au pouvoir, œuvre pour une rupture avec les anciennes pratiques pour le choix de ses délégués.

Le ministre préside la délégation de l’UPR dépêchée au Trarza pour explique les récentes réformes issues des journées de concertation organisées il ya quelques jours par cette formation politique, à la veille d’une campagne d’adhésions.

O. Kembou a ajouté que le parti va être réformé dans le cadre d’une vision participative globale.
Cette vision, a ajouté le ministre, émergera des avis et des propositions qu’exprimeront les militants du parti à l’intérieur des instances du parti qui seront issues de la nouvelle campagne d’adhésion.

Le ministre a affirmé que le parti était décidé à rompre avec les anciennes pratiques pour le choix de ses délégués et ses instances afin de permettre à ses adhérents de choisir au plan local leurs représentants lors des prochaines échéances.

Le ministre estime que le parti adoptera un nouveau processus afin de garantir sa pérennité et sa force sur de nouvelles bases et un changement radical qui concernera l’ensemble de ses instances, de la base au sommet, en fonction des résultats de la prochaine campagne d’adhésion.

O. Kembou a donné des détails sur les résultats des journées de concertation organisées récemment par le parti au pouvoir qui s’apprête à lancer à la mi-mars une campagne nationale d’adhésion.


Soure: http://fr.saharamedias.net

Dimanche 11 Mars 2018
Boolumbal Boolumbal
Lu 73 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter