Mise en garde de l’UFP contre les appels au retour du pouvoir militaire



Désespérés par une crise multiforme (économique, sociale, manque d’eau, coupures récurrentes d’électricité, crise des valeurs…) et devant un gouvernement impuissant à trouver des solutions, certaines voix s’élèvent pour appeler au retour du pouvoir militaires en Mauritanie.
Des incitations au repli vers des solutions aventurières, en fait, l’impasse historique de la case départ (régime d’exception) vivement condamnés par l’Union des Forces de Progrès (UFP), un parti de l’opposition.
Cette formation considère que « malgré la dégradation insoutenable des conditions de vie des citoyens, la solution ne serait en aucune manière, le recours au cercle vicieux des régimes militaires qui conduisent à l’impasse ».
Cela à l’image du pouvoir « qui a étouffé la première transition démocratique, sur la voie de la restauration de la dignité du citoyen, mettant la Mauritanie à la merci d’un aventurier despotique » dont le
résultat de la gouvernance a plongé le pays « dans une décennie perdue ».
Le document de l’UFP se réfère ainsi sans le nommer explicitement, aux 11 années de règne du président Mohamed ould Abdel Aziz.La déclaration appelle « à l’exploration d’une voie plus sûre pour la consolidation de la trajectoire démocratique, préserver la paix sociale et la stabilité, dans un environnement sous-régionale de plus en plus trouble ».

Source: http://www.lecalame.info

Mardi 3 Mai 2022
Boolumbal Boolumbal
Lu 39 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter