Mint Abdelmalek, présidente du Comité des droits des femmes à la Conférence mondiale sur les rassemblements locaux



L’Organisation Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique, dirigée par Fatimetou Abdelmalek, présidente de la Région Nouakchott, a participé à la Conférence mondiale sur les collectivités locales organisée à Daejeon, en Corée du Sud, du 10 au 14 octobre.

Les Africains, dirigés par Bint Abdul Malik, ont réussi à mener une initiative parmi les sept branches de l’organisation mondiale, qui a abouti à une solution consensuelle pour diriger l’organisation pour les quatre prochaines années, assurant la participation de tous, unifiant les efforts pour atteindre les objectifs de développement et renforcer le partenariat et l’harmonie entre les peuples du monde.

Dans son discours devant l’Assemblée générale, Mint Abdelmalek a souligné « l’importance des rassemblements locaux dans le développement, la réalisation de la paix et le bien-être des peuples, qui figure dans la Charte pour l’avenir de l’humanité ratifiée par l’organisation ». Elle a également noté le rôle prépondérant des femmes en Afrique et dans le monde.

L’Organisation des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique a obtenu cinq postes au sein du bureau exécutif de la Conférence mondiale. Elle a obtenu le poste de coprésident, par l’intermédiaire du Sofitel Bacha, président de l’Association des maires d’Afrique du Sud, et vice-président Amaru Doukari, maire de Niamey, en plus de la présidence de la Commission permanente Genre et droits de la femme, à travers Fatimetou Abdelmalek, présidente de la Région Nouakchott, comptable de l’organisation, Asmaa Rhlalou, maire de Rabat, et l’envoyé spéciale pour la sécurité alimentaire , Mohamed Sofiani, maire de Cheichaouen, au Maroc.

Source:https://fr.taqadomy.net


Dimanche 16 Octobre 2022
Boolumbal Boolumbal
Lu 76 fois



Recherche


Inscription à la newsletter