Meeting du candidat Aziz à Kaédi : «J’ai connu Kaédi dans le passé. 30 ans après, il a reculé »

Le mercredi 27 mai 2009, la grande place de la colline de la ville de Kaédi a enregistré une masse humaine venue assister au meeting de Mohamed Ould Abdel Aziz que peu de Kaédiens ont vu de l’histoire politique de ville. De mémoire de kaedien, on a rarement vu autant de monde rassemblé sur la colline aplatie de la ville de Kaédi communément appelée «Région» ce jour du 27 mai.



Meeting du candidat Aziz à Kaédi : «J’ai connu Kaédi dans le passé. 30 ans après, il a reculé »
Les populations de Kaédi ville et celles des localités de la wilaya du Gorgol ont investi la place à partir de 16 heures malgré un soleil de plomb. Avant l’arrivée sur les lieux du candidat Aziz, pour ceux qui connaissent cette partie de la ville à la géographie escarpée, les populations s’étaient massées sur la partie aplatie, il y ’en avait jusqu’à la lisière du marché dans sa partie est. Du côté du versant nord, la foule s’étendait jusqu’aux encablures de l’ancien commissariat de police. C’est vers 18 heures 20 que le candidat Aziz s’est présenté devant la tribune suscitant une clameur dans l’immense foule. Le coordinateur régionale de sa campagne a le premier pris la parole pour présenter un survol de l’action du Général Aziz pendant le seuls 8 mois qu’il a passé à la tête du pays et les différentes réalisations qu’il faut mettre à son crédit. Il l’a présenté comme le président des pauvres. Il a rappelé que le pays est riche mais que les populations ne bénéficient pas des richesses de la Mauritanie. A sa suite, Mohamed Ould Abdel Aziz s’est présenté devant les micros dans une clameur plus forte que la première. Il a fallu quelques minutes pour lui permettre de prendre la parole. Il a remercié les populations de Kaédi pour l’accueil. Il s’est désolé de l’état actuel de la ville de Kaédi qu’il a connu par le passé pour y avoir servi : « Kaedi était le joyau de la Mauritanie aux débuts des années 80, près de trente ans après, voilà que je retrouve la ville en deçà de son état antérieur. Kaédi veut un changement, les jeunes veulent un changement, les étudiants veulent un changement. Tout le monde veut une Mauritanie nouvelle. Nos compatriotes rapatriés du Sénégal sont priés de se joindre à la Mauritanie nouvelle. » Ces passages ont à chaque fois provoqué des tonnerres d’applaudissements. Il poursuit : le peuple n’admet pas qu’on retourne en arrière. Il faut que nous allions de l’avant. Le pays est riche et on n’arrive pas à nous en sortir. Je m’engage plus que jamais à combattre la pauvreté et l’ignorance le chômage. Il faut que nous consolidions l’unité nationale. L’abattoir frigorifique de Kaédi qui nous permettait de transformer la viande doit revivre pour redynamiser cette ville. Nous exporterons de la viande et des produits laitiers. » Le discours était simultanément traduit en pular et en soninké. Le candidat à tenu en haleine la foule jusqu’au crépuscule. Après cela ; des podiums musicaux ont continué à assurer l’animation jusqu’à une heure tardive. A l’issue de ce meeting, les avis ont été unanimes pour le décrire comme une réussite incontestable. D’aucuns assurent n’avoir pas vu de rassemblement humain depuis l’ère de Mokhtar Ould Daddah.

Biri N’diaye


Dimanche 31 Mai 2009
Boolumbal Boolumbal
Lu 588 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter