Mauritanie : trois années d’activité de plus pour les officiers



La présidence de la république mauritanienne a rendu public mercredi un décret augmentant de trois ans l’âge de la retraite pour les officiers mauritaniens, selon des sources sécuritaires qui se sont confiées à Sahara Media.

La même source précise que le décret a été officiellement promulgué et distribué mercredi à l’ensemble des services sécuritaires et qu’il entrera en vigueur cette année 2018.

Ce nouveau décret s’élargit à l’ensemble des officiers mauritaniens, y compris le chef d’état major général des armées, le général de division Mohamed O. Mohamed Ahmed El Gazouany mais aussi d’autres officiers haut gradés de l’institution militaire.

Ce nouveau texte met un terme aux spéculations sur l’éventualité de la candidature du général El Gazouany aux élections présidentielles en 2019, alors qu’il devait aller à la retraite cette année. Il restera donc en activité jusqu’en 2021.

Son éventuelle candidature à la présidence de la république demeurera tributaire de sa démission de l’armée nationale, comme l’avait fait en 2009 le chef de l’état actuel, Mohamed O Abdel Aziz.

La Mauritanie se prépare à des élections présidentielles importantes en 2019, que la constitution empêche l’actuel chef de l’état de briguer, une position qu’il avait lui-même soutenu à plusieurs reprises.

Dans un précédent entretien accordé à des médias, le président Mohamed O. Abdel Aziz avait annoncé qu’il soutiendrait un candidat aux prochaines élections présidentielles, sans en dévoiler l’identité.

Une révélation qui avait ouvert la porte à de multiples spéculations sur la nature de ce candidat, certains soutenant qu’il s’agira d’une personnalité proche du président, d’autres évoquant une personnalité qui sera issue de l’institution militaire.

Source:http://fr.saharamedias.net

Jeudi 11 Janvier 2018
Boolumbal Boolumbal
Lu 66 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter