Mauritanie : L’opposition rejette la responsabilité des accidents mortels sur le régime



Les partis d’opposition mauritaniens regroupés sous la bannière FNDU, Front National pour la Démocratie et l’Unité condamnent « le mépris que les autorités affichent face aux drames que vivent les usagers de nos routes principales ».



Le FNDU intervient après l’accident qui a fait 8 morts et 14 blessées samedi sur la route de l’Espoir, au niveau de Boutilimit, une ville située à plus de 150 km au sud-est de la capitale, Nouakchott.



Selon le FNDU, « le réseau routier national a connu sous l’actuel régime un état de délabrement sans précédent dans l’histoire du pays » et «la route de l’Espoir et celles de Nouakchott-Rosso et de Nouakchott-Nouadhibou, sont devenues de véritables abattoirs qui, quotidiennement, emportent, chacune, son lot de vies humaines et de dégâts matériels ».


Le FNDU « exige la reprise immédiate de la maintenance de ces routes et l’élaboration d’un plan pour leur réhabilitation, au lieu de dépenser des milliards dans des domaines qui n’ont rien à voir avec la vie des citoyens et la relance de l’économie nationale » en estime qui « l’entretien de ces axes vitaux a été abandonné depuis plusieurs années, et l’ENER qui en assurait la maintenance a été mis en faillite et dissous.

En outre, le FNDU indique que « la dégradation de ces routes, en plus des douloureuses pertes humaines et des importantes pertes matérielles qu’elle occasionne, contribue à la paralysie de l’économie nationale, et se répercute négativement sur le pouvoir d’achat des citoyens du fait des surcouts qu’elle impose pour le transport des marchandises à l’intérieur du pays».

Source: http://fr.alakhbar.info

Mardi 7 Août 2018
Boolumbal Boolumbal
Lu 78 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter