Les élus et cadres de M’Bagne exposent leurs doléances au président de INSAF



Les élus, responsables locaux et les cadres du département de M’Bagne ont été reçus, jeudi soir (24 novembre) par le président du parti INSAF. Conduits par le président de la section départementale du parti INSAF, ils étaient venus en force exposer leurs doléances. En effet, dans une lettre remise au président du parti, les élus, responsables locaux et cadres ont exprimé le souhait de voir prendre fin rapidement, l’oubli et/ou la marginalisation dont leur Moughataa est victime depuis plusieurs années de la part des pouvoirs alors qu’ils ne ménagent aucun effort pour porter haut les couleurs de leur parti et pour élargir sa base. Et pour preuve, la délégation comprenait des représentants des partis UDP, première force politique à M’Bagne, de Sursaut, du PUD, de Tawassoul et de AJD.MR, venus annoncer, de vive voix, leur ralliement au parti INSAF.

Dans le courrier que le Calame a consulté, M’Bagne rappelle que ce département ne compte aucun ministre, aucun secrétaire général de ministère, aucun directeur, aucun chef de projet ; ses retraités ne figurent pas dans les conseils d’administration... En somme, M’Bagne est oublié.

Face à cette situation, les élus, cadres et responsables locaux, après avoir réitéré leur ancrage au sein du parti INSAF et leur soutien à l’action du président de la République, réclament un signal fort de la part et du parti et du gouvernement, ceci, à la veille des prochaines élections locales décisives. Concrètement, ils réclament la promotion de leurs nombreux «cadres au chômage», leur positionnement en bonne place sur les différentes listes candidates du parti (liste nationale, liste nationale des femmes, et liste nationale des jeunes), l’intégration des retraités dans les conseils d’administration, et le règlement des problèmes d’état-civil... Pour les cadres de M’Bagne, ce sont là des actes forts qu’attend M’Bagne et que pourrait faire le gouvernement pour faciliter la tache aux acteurs politiques et pour rassurer tout le département.

Dans leurs différentes interventions, les représentants des partis nouvellement ralliés à INSAF ont justifié leur décision par la volonté de mettre fin aux clivages et divisions nuisibles aux populations du département. Ils ont pris l’engagement d’œuvrer pour une victoire éclatante du parti dans le département de M’Bagne aux prochaines élections. Ils ont remercié au passage M. Bâ Bocar Soulé pour avoir contribué à leur ralliement, bien avant son élection à la CENI. Absent de la cérémonie, son ombre planait sur la salle.

Prenant la parole à son tour, le président du parti s’est dit agréablement surpris et très content de la mobilisation des gens de M’Bagne. Ils les a tous remerciés avant d’affirmer que M’Bagne constitue désormais pour le parti, un modèle de mobilisation et d’engagement que les autres doivent suivre. «Vous êtes venus vers le parti alors que c’est le parti qui devrait aller vous chercher, soyez en remerciés “, a déclaré le président de INSAF..

Répondant aux doléances exprimées par les responsables de M’Bagne, il s’est dit solidaire des préoccupations exprimées ; il a enfin indiqué que le parti contribuera à leur trouver des solutions rapides auprès du gouvernement car M’Bagne est connu pour son engagement pour l’unité nationale et la cohésion sociale et sa place dans l’histoire du pays.

Rappelons qu’en introduisant les débats, le président de la section INSAF de M’Bagne, M. Seck Sileye a d’abord félicité le président du parti dont l’arrivée à la tête de la formation peut être considérée comme une Baraka pour les acteurs politiques du département. Il remercié M. Ba Bocar Soulé pour les efforts qu’il n’a cessé de déployer pour le parti et pour les populations ; il est désormais à la CENI et donc éloigné de la politique, précise-t-il.

Source: http://lecalame.info

Dimanche 27 Novembre 2022
Boolumbal Boolumbal
Lu 66 fois



Recherche


Inscription à la newsletter