"Législatives 2023" A propos de Samba THIAM



Démagogie, esprit de coterie, folklore et tapage sans lendemain mis à part, s'il y a un homme dans l'opposition radicale — le mot dans ma bouche n'a rien à voir avec ce que certains appellent, par mauvaise foi et mystification, extrémisme — qui mérite d'avoir un siège à l'assemblée nationale, c'est bien Samba Thiam.

Est-il besoin d'en apporter la ou les preuves ?

C'est tout son parcours politique qui le légitime et milite en sa faveur, avec des dates, moments forts et période clés : 1983/1986 : engagement actif et militantisme organisationnel ; 1986/1990 : passage à la case prison, celle de Nouakchott d'abord, de Oualata et Aioun ensuite.
Années d'exil : au Sénégal, auprès et parmi les déportés pour leur apporter soutien et réconfort psychologique, les sensibiliser, en un mot pour animer et organiser la résistance de l'extérieur.
Aux États-Unis : prolongement du combat extérieur entamé au Sénégal, consolidation de l'outils de combat aux plans organisationnel, théorique et politique.
2013 : retour en Mauritanie, création des FPC, poursuite du combat entamé sous sa forme active et publique 40 ans plus tôt.
Plus de 40 ans de combats politiques avec des épreuves diverses et variées, où rodaient souvent périls et la mort. Le parcours politique de Samba Thiam est fait d'ondulations. Mais il est toujours porté par la constance. La vraie. Mais il est toujours orienté vers le même but : l'éradication de toutes les formes d'injustice et de discrimination ; l'émancipation totale de la communauté négro-africaine ; l'égalité absolue de tous les Mauritaniens...
L'homme tout court, autant que l'homme politique, est sans fard. Il est dépourvu de théâtralité et de simagrée, contrairement à beaucoup de nos acteurs politiques, jeunes, moins jeunes ou vieux.
Un cheminement sans compromission. Une vie toute dédiée à la lutte contre les injustices et les discriminations. Qu'est-ce que l'abnégation, si cela ne l'est pas ? Et si les mots ont un sens, qu'est-ce que la constance, si cela ne l'est pas ? Tout cela aurait-il pu advenir sans des convictions bien ancrées ?
A l'heure où la députation est devenue une activité lucrative, une machine à rente, avoir parmi les députés une voix indomptable comme celle de Samba Thiam est rassurant.
Alors oui, il a bel et bien sa place à l'assemblée nationale. Son parcours et ses combats politiques parlent en sa faveur. Reste, le cas échéant, le verdict des électeurs, qui lui sera sans doute favorable si toutes les garanties de transparence et de régularité du scrutin à venir sont réunies. Autre sujet. Autre débat.

Source : Page Facebook

Jeudi 19 Janvier 2023
Boolumbal Boolumbal
Lu 67 fois



Recherche


Inscription à la newsletter