La Mauritanie en deuil



Nous sommes à la veille de la fête de l'indépendance de la République islamique de la Mauritanie , le 28 novembre . Chaque année , nous célébrons cette fête malgré l'exclusion , le racisme d'état et clientélisme dans les sphères de l'état mauritanien jusqu'en 1990 , une année après les événements douloureux entre la Mauritanie et le Sénégal pendant les quels , des milliers de Mauritaniens ont été déportés au Mali et au Sénégal parce qu’ils sont noirs .
La veille de la célébration du 28 novembre 1990 , les autorités mauritaniennes et tous les responsables militaires ont instrumentalisé leur haine contre les noirs mauritaniens , particulièrement à la communauté Peulh en arrêtant les militaires noirs et en sélectionnant 28 soldats qui seront sacrifiés comme des animaux pour fêter l'indépendance du pays .
Rappelons en 1986 , quelques cadres noirs qui avaient constaté en 1983 la dérive de la machine de l'état mauritanien en faveur des Maures , avaient écrit le manifeste des negro-mauritaniens opprimés dont le document dénonçait le système d'exclusion d’une grande partie de la population . Nous savons tous ce qui suit après la publication des textes .
Après le coup d'état manqué de 1987, l’armée mauritanienne a été de sa composante noire par une épuration ethnique , par des condamnation sévère et des assassinats de trois officiers .
Pendant les événements de 1989 , le Sud mauritanien était assiégé par l'armée , la gendarmerie , la garde nationale , les gouverneurs , préfets et les milices maures qui rackettaient , arrêtaient , torturaient et tuaient à la solde de l'état mauritanien contre la population mauritanienne .
En 2011 , les autorités mauritaniennes avaient décidé de recenser les Mauritaniens par un enrôlement à caractère racial pour éliminer et rendre apatride les Noirs mauritaniens , pourtant des Touaregs du Mali , des Sahraouis , des Palestiniens , des Libanais et des Syriens sont recensés dans le pays sans réciter une sourate du coran . Ce recensement discriminatoire avait provoqué des manifestations partout dans le pays et dans la diaspora qui sont soldées par des arrestations , tortures des jeunes qui réclamaient leur droit . Nous sommes endeuillés par la mort de Lamine Mangane , tué par le commandant de la brigade de la gendarmerie de Maghama , muté vers d'autres lieux pour encore tuer d'autres épris de la liberté .
Avec tous événements subis, peut-on accepter qu’une indépendance doit être fêter dans l'une de nos capitales régionales ?
Les soi-disant cadres noirs de la vallée qui avaient déjà nargué la population de la vallée pendant le référendum passé et d'autres occasions pour soutenir les velléités du général président, sont encore sur le terrain obliger la population à se rendre à Kaédi pour cautionner la barbarie de 1990 , en s'argumentant sur des points non essentiels : le drapeau national et l'hymne national pendant que nos enfants plongent dans l'ignorance , la médiocrité et la délinquance , alors que leurs enfants sont dans les grandes écoles .
Cette année , le ministère de la santé avaient distribué des lots de médicaments périmés aux villages de la vallée qui avaient organisé des caravanes de la santé .
À quand nous allons nous réveiller pour dire non au racisme , à dilapidation de l'économie nationale et l'égalité des Mauritaniens .
Le monde était choqué ces derniers jours par la vente des Noirs en Libye . Les autorités mauritaniennes n'ont jamais réagi sur ce crime contre l'humanité , alors seize mauritaniens font parmi les rescapés en Libye . S’il s'agissait d'un incident entre Palestinien et Israélien , Nouakchott vibrera de manifestations de gauche à droite .
Je viens d'apprendre l'arrestation d’Ibnou Diagana à Kaédi qui est revenu passer ses vacances dans sa famille . Cela montre que le pouvoir public mauritanien n'a pas de respect à son citoyen noir .
Je rappelle aux Mauritaniens (es) qu'une autre citoyenneté africaine est née , elle est sans frontière et agit pour dénoncer tout pays comme le cas de la plainte contre Nicolas Sarkozy ou le cas du citoyen africain qui a brulé le drapeau mauritanien dans l'enceinte de l'ambassade de la Mauritanie à Paris .

Amadou Ngam
Saint-jérôme Canada






Mardi 28 Novembre 2017
Boolumbal Boolumbal
Lu 190 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter