L'opposition boycotte l'installation du Conseil Régional de Nouakchott : Jémil Mansour s'explique



Le membre du Conseil régional de Nouakchott, Mohamed Jemil Ould Mansour, a déclaré que le retrait des conseillers de l’opposition, samedi, de la séance d’élection des vice-présidents du Conseil régional de Nouakchott est dû à l’intervention du Ministre de l’Intérieur, Ahmedou Ould Abdallah, lors du vote de l’un des conseillers.

Dans une déclaration à la presse, Ould Mansour a souligné que le Ministre de l’Intérieur était intervenu pour donner un deuxième bulletin de vote à l’un des conseillers, dont le bulletin était invalide.

Il a ajouté : « Ce qui s’est passé est ainsi : Nous avons présenté à l’élection des vices-présidents de la présidence du Conseil régional de Nouakchott et nous avons fait dés le début des observations au Ministre de l’Intérieur qui supervise l’installation, en ce qui concerne les procédures.

Mais après le début de l’opération de vote et lorsque nous avons atteint le numéro 9 de la liste, le ministre est intervenu et a remplacé le bulletin de vote non valide d’un conseiller par un deuxième afin de pouvoir voter en sa faveur. »

Ould Mansour a signalé que le Ministre n’a fourni aucune justification ni fondement juridique « pour modifier le bulletin de vote d’un électeur pendant le processus de vote », ajoutant que le ministre avait refusé de répondre aux questions des conseillers de l’opposition à cet égard ou pour clarifier le fondement juridique de sa conduite.

Les conseillers de l’opposition ont décidé donc de se retirer de la séance. Ould Mansour a condamné ce qui s’était passé, ajoutant que les conseillers de l’opposition prendraient les mesures appropriées à cet égard.

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/13813

Traduit par adrar.info

Lundi 15 Octobre 2018
Boolumbal Boolumbal
Lu 94 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter