L’activiste Doro Gueye soutient le candidat Biram Dah Abeid



L’activiste Doro Gueye, alias Bobo Loondé, a annoncé mardi soir (11 juin) au cours d’un point de presse, tenu chez lui, à Dar El Baida (El Mina), sa décision d’apporter son soutien au candidat Biram Dah Abeid.

Devant un parterre de parents, d’amis et de sympathisants, Doro Gueye, fondateur du site Golal Média et membre fondateur de l’Organsiation pour l’officialisation des langues nationales (Pulaar, Soninké et Ouolof) justifie son choix par plusieurs éléments parmi lesquels le l’engagement politique du candidat, son parcours, son expérience politique, son courage mais aussi et surtout son programme inclusif et sa détermination à opérer un changement systémique afin de faire de la Mauritanie, un pays où les droits de tous les citoyens sont respectés’’. « J’ai arrêté ma décision au terme de 5 mois de profonde réflexion et d’examen de l’arène politique et de ses acteurs, j’ai conclu que «Biram est le seul candidat qui incarne le changement que je souhaite pour mon pays », explique l’activiste, connu pour son combat pour l’officialisation des langues et l’ancrage d’une véritable démocratie. Au cours de son point de presse, Boobo Loonde a tenu à préciser qu’il assume son choix car en politique, « les choix n’obéissent pas aux sentiments, il faut plutôt choisir des hommes ou des femmes qui peuvent faire avancer les causes ».

Revenant sur les injustices et les inégalités dont souffre une grande partie de la population mauritanienne, Doro Gueye s’est dit « surpris » de la création d’une radio en langue Pulaar à Bababé. Il rappelle au passage qu’il existe des radios semblables à Kaédi, à Djeol et ailleurs mais que leurs programmes sont à dominante arabe ou Hassania et sur « plus de 22 radios disponibles, une seule est dirigée par un négro-mauritanien et les autres langues nationales y sont marginalisées ; on ne peut pas parler de justice ou d’équité dans ces conditions ; les langues sont le problème de fond de ce pays, c’est de notre identité qu’il s’agit de défendre, une seule communauté ne peut à elle seule s’accaparer de tout un pays», fait-il remarquer. Pour cet activiste, la création de cette radio à Bababe « entre dans une campagne de séduction et de récupération de la jeunesse de Bababé ; cette capitale du Lao, devenue une ville stratégique, une ville symbole de la résistance, avec une jeunesse très courageuse, combattante, s’il en avait 2 comme cette ville, les choses auraient évolué. ». «Avec Biram Dah Abeid à la tête de ce pays, les choses vont changer, nous en sommes convaincus, ces injustices disparaîtront, ou du moins diminueront, c’est pourquoi nous allons l’accompagner dans l’intérêt du pays, non pour notre propre compte », martèle Bobo Loonde. Il a profité du point de presse pour lancer un appel aux mauritaniens, aux patriotes, aux justes à voter pour le changement qu’incarne Biram Dah Abeid.

Signalons que le point de presse s’est tenu en présence de M. Samba Thiam, président des FPC, Dieynaba N’Diom responsable au FPC et Dr. Dia Alassane. S’adressant à Samba Thiam, Doro Gueye a rappelé « le calvaire que l’homme vit depuis plus de trente ans, ce qui n’a en rien entamé son combat contre la discrimination et les injustices du système en place ». Pour lui, « le président des FPC, comme Ibrahima Sarr, Tène Youssouf Gueye, Saidou Kane, Ly Djibril Hamet … sont une référence pour les jeunes qui s’engagent en politique ».

Prenant la parole enfin, Dr. Dia Alassane a indiqué aller dans le sens de Doro Gueye, à savoir qu’il soutient le candidat Biram pour faire avancer la cause pour laquelle il se bat depuis plus d' une vingtaine d'années, à savoir une Mauritanie de justice, d’égalité et de développement.

Source: http://lecalame.info

Jeudi 13 Juin 2024
Boolumbal Boolumbal
Lu 176 fois



Recherche


Inscription à la newsletter