Eric Chevalier: «Nous attendons que l'accord soit définitivement paraphé par les uns et les autres.»

Au point de presse de ce mardi 2 juin 2009, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères et européennes, M. Eric Chevalier, a fait la déclaration suivante sur la Mauritanie:



«Les discussions du groupe international de contact et les négociations entre les principales parties mauritaniennes se poursuivent aujourd'hui à Dakar. Notre ambassadeur participe à ces discussions qui auraient permis d'avancer sur de nombreux sujets : le statut du président Abdallahi, la nomination d'un gouvernement de transition, la tenue d'élection présidentielle notamment. Nous espérons que tout cela sera formellement accepté par tous dans les heures qui viennent. Nous ne pouvons que nous féliciter du travail déployé par l'Union africaine, par les Nations unies et par le Sénégal qui sont les facilitateurs de ces discussions.

(Le général Abdelaziz a déclaré qu'il n'accepterait pas de négocier avec le front du changement démocratique et qu'il n'accepterait pas non plus de changement de date des élections ?)
Je vous transmets pour ma part des informations positives qui date d'aujourd'hui et qui nous donne très bon espoir. Nous attendons que l'accord soit définitivement paraphé par les uns et les autres.
(Est-que l'on peut dire que l'espoir porte sur le report de la date éventuelle des élections ?)
Laissons cet accord être définitivement conclu dans les heures qui viennent. Je viens de vous dire qu'il y avait des avancées sur le statut du président Abdallahi, la nomination d'un gouvernement de transition, la tenue d'élection présidentielle.»
Source : pastel.diplomatie.gouv.fr


Mardi 2 Juin 2009
Boolumbal Boolumbal
Lu 242 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter