Enterrement Mohamed Lemine Ould Samba par les autorités dans conditions "inconvenables"



Selon le frère de Mohamed Lemine Ould Samba, le jeune manifestant tué mardi par le police a Boghé, les autorités administratives et sécuritaires ont procédé à l'enterrement du corps de leur fils en leur absence et dans des conditions inconvenables.

Dans un entretien téléphonique avec Alakhbar.info, le frère du disparu a déclaré que l'enterrement a eu lieu tôt ce matin dans un cimetière " sans notre accord, ni notre présence et que la famille n'est pas d'accord".

Le frère du défunt d'ajouter que la famille a été surprise de ne pas trouvé la dépouille de leur fils dans morgue et lorsque la question a été posée à ce propos la réponse qui leur fut donnée était que " les autorités sont venues le prendre ". Et au niveau du cimetière, la tombe de leur fils leur a été montrée par des individus.
Toujours selon le frère, la façon dont Mohamed Lemine Ould Samba a été enterré n'est pas digne d'un chien" selon ses propres mots rapportés par Alakhbar.info.

Enfin, le frère s'est dit étonné par cet agissement de la part des autorités qui n'ont cessé de le menacer à plusieurs reprises qu'il soit de la part du préfet de Boghé, du procureur de la république et du gouverneur de Brakna. Selon lui, la famille ne demande qu'un document prouvant les circonstances de la mort de notre fils, la remise officielle du corps pour qu'il enterre dignement et la justice pour Mohamed Lemine Ould Samba.

✍🏻 La rédaction

Source: Alakhbar.info.

Vendredi 2 Juin 2023
Boolumbal Boolumbal
Lu 283 fois



Recherche


Inscription à la newsletter