Elections 2023 Mauritanie : le procès de l’ex-président Ould Aziz ou le joker de Ould Ghazouani pour 2024 Elections 2023 Mauritanie : le procès de l’ex-président Ould Aziz ou le joker de Ould Ghazouani pour 2024 Kassataya -



ncontestablement les sorties médiatiques de l’ex-président Ould Aziz notamment en France et à Nouakchott, ont contribué à l’accélération de son dossier judiciaire avec un procès qui s’ouvre le 25 janvier prochain. Pour les observateurs, ce calendrier avancé résulte du contexte politique des élections.

Mais c’est surtout la menace de déstabilisation du régime par l’ex-président qui explique l’interférence du chef de l’exécutif qui a anticipé la situation en nommant de nouvelles têtes à la magistrature dans les tribunaux spécialisés dans la lutte anti-corruption.

Ould Ghazouani a sorti ses griffes pour faire face à un accusé devenu gênant et arrogant qui occupe l’espace médiatique national et international. Le procès du 25 janvier prochain est une accélération de la justice qui entend rapidement en finir avant les élections de mai prochain.

Le président mauritanien entend en tirer le maximum de profit surtout si Ould Aziz se retrouve dans la prison d’Aleg où c’est lui-même ironie de l’histoire qui l’avait construite.

Et pour les Mauritaniens, la restitution des biens volés à l’Etat est une victoire de la justice. Vu sous cet angle les résultats des élections de 2023 sont déterminants pour 2024. Un joker entre les mains de Ould Ghazouani pour rempiler.

Cherif Kane

Source : Kassataya

Lundi 16 Janvier 2023
Boolumbal Boolumbal
Lu 52 fois



Recherche


Inscription à la newsletter