Conférence : génocide et crime contre l'humanité en Mauritanie, le 25 novembre 2023 à Noisy-le sec



La conférence organisée par les organisations des droits humains, les mouvements et les partis politiques de la diaspora mauritanienne ( CCR-M Europe et USA, IRA, RAG FPC, FLAM, MAPROM, AFMAF, AJDMR et A H.M.E) marque une étape importante dans la commémoration du 28 novembre, journée de deuil et de recueillement pour la population noire de Mauritanie. Les intervenants, dont le rescapé lieutenant Dia Cheikh Tidiane, l'avocat Moctar Toure et le député Biram Abeid Ould Dah, ont éclairé le public sur les aspects juridiques et socio-politiques de la Mauritanie.

La conférence a permis de mettre en lumière les atrocités commises à Inal, où 28 militaires noirs mauritaniens ont été pendus par leurs frères d'armes arabes. Ces crimes sont considérés comme un génocide et des crimes contre l'humanité, et il est crucial de les dénoncer et de les porter à l'attention de la communauté internationale.

Le CCR-M Europe et USA a également appelé à manifester le samedi 2 décembre 2023 à Paris pour dénoncer ce génocide contre les noirs mauritaniens. Cette manifestation vise à sensibiliser l'opinion publique et à demander justice pour les victimes.

Il est important que la communauté internationale soutienne ces efforts de commémoration et de lutte contre l'impunité. La Mauritanie doit être tenue responsable de ces crimes et doit prendre des mesures pour assurer la justice et la réparation pour les victimes.

La commémoration du 28 novembre en tant que journée de deuil et de recueillement pour la population noire de Mauritanie est essentielle pour rappeler les souffrances passées et pour travailler ensemble à la construction d'un avenir plus juste et équitable pour tous les Mauritaniens. Il est temps de reconnaître les injustices du passé et de promouvoir la réconciliation et l'égalité dans le pays.


Source: Abou SARR







Dimanche 26 Novembre 2023
Boolumbal Boolumbal
Lu 739 fois



Recherche


Inscription à la newsletter