Chinguetti : Festival des Villes Anciennes de Mauritanie



La 9é édition du Festival des Villes Anciennes de Mauritanie (FVAM) a démarré ce dimanche, 10 octobre dans la cité de Chinguetti (Adrar-plus de 500 kilomètres au Nord/Est de Nouakchott).

Le président Mohamed ould Cheikh El Ghazouani, a supervisé l’ouverture du Festival en compagnie des membres du gouvernement mauritanien, du ministre marocain de la culture, de la jeunesse et des sports, El Hassan Abyaba, dont le pays est l’invité d’honneur, d’un représentant du gouvernement algérien et de plusieurs membres du corps diplomatique.

Dans son allocution d’ouverture, le président Ould Ghazouani a mis en exergue le rôle de la cité de Chinguetti «terre de la connaissance et des érudits » dans la propagation des sciences islamiques au niveau de l’espace reliant le Maghreb à l’Afrique de l’Ouest.

Différents produits nationaux étaient exposés à l’occasion de ce festival, notamment des livres, manuscrits, qui rappellent l’abondante production intellectuelle et la place importante que les cités anciennes ont occupé pendant des siècles en Mauritanie.

Cette édition a été marquée par la participation de d’autres pays voisins et amis traduisant la dimension régionale et internationale de la manifestation.

Il s’agit notamment des stands du Maroc, de l’Algérie, de l’Espagne, des villes anciennes et autres.

L’Algérie a pris part à ce festival avec une vingtaine d’expositions dans les domaines de l’artisanat et des métiers, ainsi que des produits comme le cuir, la poterie, le bois, le cuivre, les vêtements traditionnels, les bijoux et autres.

Le stand marocain a présenté les activités du Centre Culturel Marocain, ses publications, ouvrages, ses manuscrits rares, ses tableaux, la calligraphie de ses stagiaires à l’issue d’une année de formation.

Quant à l’Espagne, sa participation a reflété les liens et les relations de bon voisinage entretenues entre les peuples mauritanien et espagnol.

D’autres activités figurent dans programme de cette grande manifestation culturelle, à savoir notamment le concours de tir à la cible traditionnelle (Coupe du Président) ; les Soirées culturelles et artistiques (medh, folklore, poésie, contes et adages, théâtre, musique traditionnelle, avec la participation de troupes venues du Maroc et d’Europe), le concours de coran, Hadith et Sira, concours de jeux traditionnels, conférences animées par des spécialistes mauritaniens, marocains, algériens et espagnols.

Ainsi que des soirées de dégustation de l’art culinaire de Walata et de Wadane (des cités anciennes du pays).



A noter que le festival des villes anciennes vise à faire la promotion économique, touristique et culturelle des cités anciennes qui ont joué un rôle important dans la propagation du savoir et les échanges historiques entre le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest.

Source: https://senalioune.com

Lundi 11 Novembre 2019
Boolumbal Boolumbal
Lu 78 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter