Chelsea s’offre la Ligue des champions face au Bayern Munich



Chelsea s’offre la Ligue des champions face au Bayern Munich
Chelsea a remporté la toute première Ligue des champions de football de son histoire, ce 19 mai 2012 à Munich. Les Blues ont pris le meilleur face au Bayern Munich 4 tirs au but à 3 (1-1 après prolongation) grâce à une égalisation de Didier Drogba. L’Ivoirien s’est aussi chargé du tir décisif.

La saison prochaine, Didier Drogba ne jouera peut-être plus à Chelsea. Mais l’Ivoirien a inscrit pour toujours son nom dans l’histoire du club, ce 19 mai 2012 à Munich. A 34 ans, l’attaquant a offert aux Blues la toute première Ligue des champions Uefa de leur histoire.


En première période, la domination territoriale du Bayern Munich est pourtant nette avec 60% de possession de balle et 13 tirs. Mais les occasions du Bayern ne sont cadrées que deux fois. A la 21e minute notamment, Arjen Robben profite d’un écran de Franck Ribéry dans la surface de réparation pour tirer de près mais Petr Cech, le gardien de but de Chelsea, dévie le ballon sur son montant droit.

Les Bavarois sont maladroits dans le dernier geste. A la 42e minute, Mario Gomez se met en position de frappe grâce à une feinte mais son corps est trop en arrière et il envoie le ballon au-dessus du cadre. Juste avant, Thomas Mueller avait loupé une reprise de volée (36e).

Chelsea, qui défend bas, plie donc mais ne rompt pas. Les suspensions de John Terry, de Branislav Ivanovic et de Raul Meireles ne semblent pas peser. Le club anglais est même dangereux avant la pause lorsque Didier Drogba décale Salomon Kalou et que l’ailier frappe en force (37e). Mais Manuel Neuer est sur la trajectoire.

mauvais choix se succèdent. A la 108e minute, Philipp Lahm renverse le jeu vers Ivica Olic, tout juste entré à la place de Ribéry, et le Croate remise vers Daniel Van Buyten mais le Belge n’a pas suivi.

Cette finale se règle donc aux tirs au but, un exercice qui n’a pas souri à Chelsea, face à Manchester United, lors de la finale 2008. Didier Drogba, qui a perdu deux finales de CAN de cette manière, déteste ça. Mais l’Ivoirien veut ce trophée qui manque à son palmarès. Et lorsqu’il se présente face à Neuer après des ratés d’Olic et Bastian Schweinsteiger, l’ex-Marseillais n’hésite pas et envoie le ballon au fond et son équipe au paradis.

Dimanche 20 Mai 2012
Boolumbal Boolumbal
Lu 971 fois


Recherche


Inscription à la newsletter