CAN - Mondial 2010 : l’Algérie domine la Zambie de la tête et des épaules

Les Verts l’emportent par 2 buts à 0

L’équipe nationale de football algérienne est bien partie pour se qualifier au mondial sud-africain à la faveur de son éclatante victoire hors de ses bases devant la Zambie. Au Konkola Stadium de Chililabombwe, elle a battu le onze zambien sur un score sans appel de 2 buts à 0.



CAN - Mondial 2010 : l’Algérie domine la Zambie de la tête et des épaules
La rencontre ayant mis aux prises l’équipe zambienne à son homologue algérienne pour le compte des éliminatoires jumelées CAN-Coupe du monde 2010 au Konkola Stadium de Chililabombwe n’a pas réservé beaucoup de surprises. Les Zambiens, qui ont entamé la partie tambour battant, en se ruant en avant dès l’entame de jeu ont fini par baisser d’intensité au fil des minutes.

Les camarades d’Antar Yahia ont occupé magistralement le milieu de terrain et ont réussi à museler les attaquants adverses qui péchaient par excès de précipitation. La stratégie adoptée par le coach algérien, Rabah Saadan, et l’organisation en 5-3-2 ont fini par payer à la 21ème minute lorsque Madjid Bougherra a ouvert le score d’un coup de tête magique ne laissant aucune chance au portier zambien.

Les minutes s’égrènent et les Algériens imposent leur jeu en occupant parfaitement le terrain. Ils donnent ainsi beaucoup de fil à retordre à Katongo et consorts qui éprouvent toutes les peines du monde à remettre les pendules à l’heure. La première mi-temps s’achève sur un score de 1 but à 0 en faveur des Algériens.

Une seconde mi-temps algérienne

Au retour des vestiaires, l’on assiste au même scénario. Les poulains du français Renard mettent tous leurs poids en attaque afin de revenir à la marque. Mais en face, la défense algérienne, bien structurée et composée de Madjid Bougherra évoluant à Glasgow Rangers, Khaled Lamouchia et Matmour ne laisse aucune faille.

Au fil des minutes, la capitulation s’affiche du côté zambien puisque toutes leurs tentatives de remettre les pendules à l’heure restent vaines. La tache de ces derniers se complique nettement à la 66ème minute lorsque Rafik Saifi, incorporé en seconde période, corse l’addition.

Les minutes restantes ne changent rien au sort des Zambiens qui enregistrent un sérieux faux pas à domicile, compromettant ainsi leurs chances de se qualifier à la Coupe du monde 2010.



Dimanche 21 Juin 2009
Boolumbal Boolumbal
Lu 390 fois


Recherche


Inscription à la newsletter