C’est fini pour le Cameroun



C’est fini pour le Cameroun
Au cours d’un match plein, les Lions Indomptables ont manqué trop d’occasions face à des Danois plus réalistes

Battus lors de la première rencontre le Cameroun et le Danemark jouaient leur avenir en Coupe du monde ce soir au Loftus Verslefld de Pretoria. Alors un début de match pied au plancher des Lions, les Danois sont calmement revenus dans le match, profitant des largesses défensives des Lions. Débute un match alors très ouvert entre les deux équipes au cours duquel les hommes de Paul Le Guen ont manqué trop d’occasions pour pouvoir espérer la victoire.
Plusieurs changements au sein des deux formations avant de débuter cette rencontre décisive du groupe E. Côté danois, Tomasson a été préféré à Enevoldsen au poste d’attaquant gauche. A noter que le joueur de Feyenoord a même porté le brassard de capitaine. Côté camerounais, Eto’o retrouve l’axe de l’attaque, Emana prend l’aile droite, tandis que Alexandre Song occupe le côté droit du milieu de terrain et Geremi évolue en tant que milieu axial.

Pas de round d’observation entre les deux équipes. Les Lions Indomptables ont à cœur de bien rentrer dans le match afin de ne pas reproduire la contre-performance de la première rencontre contre le Japon. Du mouvement et un pressing haut, les Camerounais en profitent à la dixième minute. Côté gauche, Webo intercepte une mauvaise transmission entre Jacobsen et Kjaer avant de centrer au sol pour l’attaquant de l’Inter Milan. Eto’o prend son temps pour ajuster Sorensen au niveau du point de penalty. Les Danish Dynamites accumulent les erreurs de relance et donnent des énormes occasions aux africains. La frappe d’Emana frôle le poteau gauche à la 18e minute.

Out of Africa

A partir de la 20e minute, les Danois commencent à ressortir, le jeu s’équilibre. Les joueurs de Morten Olsen multiplient les attaques côté droit ou Assou Ekotto semble bien esseulé en défense. A la 33e, sur une transversale dans le dos du latéral de Tottenham, Rommedahl, lancé côté droit, centre à ras du sol pour Bendtner. Le joueur d’Arsenal se jette et marque d’un extérieur du droit à bout portant.

La rencontre devient très ouverte. Le ballon passe d’un camp à l’autre et dans la ferveur de la rencontre, les erreurs défensives se multiplient. Une énorme double occasion pour les Danois à la 42e, Tomasson est contré au dernier moment par un défenseur camerounais. Une minute plus tard, suite à une nouvelle perte de balle de la défense danoise, Eto’o frappe sur le poteau gauche du but danois(43e).

Les Lions sont morts ce soir

La deuxième période démarre sur le même rythme. Les Camerounais continuent de pousser. Dès la 46e, sur un corner de Geremi, Mbia est à deux doigts de tromper la vigilance de Sorensen, celui-ci détourne du bout des doigts. Par la suite, le match tombe dans un faux rythme. Sur une montée d’Assou Ekotto, les Danois récupèrent le ballon et insistent encore sur le côté droit. Lancé dans la profondeur Rommedahl se recentre dans la surface, crochète Makoun avant d’enrouler le ballon du gauche dans le petit filet opposé (61e). Les Camerounais repartent à l’attaque, tandis que les Danish Dynamites commencent à adopter une stratégie plus défensive et à faire tourner le ballon. Tomasson à bout portant rate même la balle de break (69e).

Les Camerounais manquent de réussite, le Sévillan Emana rate la balle d’égalisation. L’ancien Toulousain, pénètre dans la surface côté droit, se présente seul face à Sorensen et décoche une frappe croisée du droit. Le portier se détend sur sa droite et écarte le ballon du bout du gant (76e). Les Danois, regroupés, subissent les assauts répétés des coéquipiers de Samuel Eto’o qui ne parviennent décidément pas à trouver la faille.

Alors que Samuel Eto’o parlait de victoire en Coupe du monde pour son équipe, le Cameroun sort de la compétition par la petite porte, après un bon match contre le Danemark. Les Lions sont morts ce soir.

Dimanche 20 Juin 2010
Boolumbal Boolumbal
Lu 496 fois


Recherche


Inscription à la newsletter