Affaire Ould Dadde : Rebondissement



Affaire Ould Dadde : Rebondissement
Le juge d’instruction chargé de l’affaire Mohamed Lemine Ould Dadde, ex commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire, et aux relations avec la société civile, a émis mardi huit (8) nouvelles mises en demeure, destinées à quatre responsables du département et quatre fournisseurs.
Les noms des destinataires et les montants réclamés n’ont pas été précisés.
Les individus mis en demeure disposent d’un délai d’une semaine pour s’acquitter des sommes objets de la nouvelle démarche du juge d’instruction.
Trois (3) rapports émanant de l’Inspection Générale d’Etat (IGE), de la police chargée des enquêtes sur les infractions à caractère économique et de la Cour des Comptes, tous au contenu différent, ont été produits dans le cadre de l’instruction du dossier de l’ancien commissaire aux droits de l’homme.
A la fois la défense de Ould Dadde, et ses proches, ont vivement dénoncé les « errements » commis dans le traitement de cette affaire, relevant notamment de nombreuses « violations » des règles de procédure, matérialisées par des poursuites engagées sans le préalable de la mise en demeure.
Une pièce qui ne lui aurait été notifiée qu’après son arrestation


Source: Calame

Mardi 24 Mai 2011
Boolumbal Boolumbal
Lu 829 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter