28 novembre : Déclaration Comité Inal



En ce jour de commémoration du 63ème anniversaire de l'indépendance de notre cher pays, la Mauritanie, nous nous réunissons pour célébrer notre liberté et notre souveraineté. Cependant, cette date revêt également une signification profonde et douloureuse pour nous, la population noire de Mauritanie.

Le 28 novembre 1990, à Inal, 28 soldats noirs mauritaniens ont été délibérément choisis parmi les prisonniers militaires et pendus par leurs propres frères d'armes mauritaniens arabes. Ce geste barbare était censé marquer le 30ème anniversaire de notre accession à l'indépendance nationale. Depuis ce jour, le 28 novembre est devenu une journée de deuil et de recueillement pour nous, une blessure qui ne cicatrise pas.

Aujourd'hui, nous nous élevons pour exiger justice et vérité. Nous demandons l'abrogation de la loi d'amnistie n°93, qui a empêché la poursuite des responsables de ces crimes odieux. Il est temps que les coupables soient traduits en justice et que justice soit enfin rendue aux victimes et à leurs familles.

Nous appelons également à la création d'une commission indépendante de vérité et de réconciliation, afin de faire toute la lumière sur les violations des droits de l'homme perpétrées dans notre pays. Cette commission permettrait de reconstruire notre nation sur des bases de justice, de réconciliation et d'inclusion.

En cette journée symbolique, nous réaffirmerons notre attachement à notre pays, à son unité et à son avenir. Nous croyons en une Mauritanie où chaque citoyen, quelle que soit son origine ethnique, peut vivre en harmonie, dans le respect mutuel et la justice.

Unissons nos voix et nos efforts pour que notre pays puisse véritablement se réconcilier avec son passé et ouvrir la voie à un avenir meilleur pour tous. Ensemble, nous pouvons construire une Mauritanie plus juste, plus équitable et plus inclusive. Nous ne devons pas laisser le poids du passé continuer à diviser notre nation. Il est temps d'œuvrer ensemble pour surmonter les blessures du passé et bâtir un avenir prometteur pour tous.

Nous appelons nos dirigeants à prendre des mesures concrètes pour garantir la justice et l'égalité pour tous les citoyens mauritaniens, quelles que soient leur origine ethnique, leur religion ou leur statut socio-économique. Il est essentiel de mettre en place des politiques et des programmes inclusifs qui favorisent l'accès à l'éducation, à l'emploi, à la santé et à la participation politique pour tous les Mauritaniens.

Nous encourageons également notre société civile à continuer son travail vital dans la promotion des droits de l'homme, de la justice sociale et de l'égalité. Ensemble, nous pouvons sensibiliser, éduquer et mobiliser notre société pour créer un changement positif et durable.

En cette journée de commémoration, nous nous engageons à travailler main dans la main, en tant que citoyens responsables et conscients, pour promouvoir la réconciliation, l'inclusion et la justice dans notre pays. Nous sommes convaincus que seul une Mauritanie unie et solidaire peut atteindre son plein potentiel et répondre aux aspirations de tous ses citoyens.

Ensemble, nous pouvons construire une Mauritanie plus juste, plus équitable et plus prospère. Nous ne laisserons pas le passé sombre définir notre avenir. Engageons-nous dès aujourd'hui pour un changement positif et durable.

Vive la Mauritanie, une et indivisible !

Le 28/11/2023

Le Comité Inal

Vendredi 1 Décembre 2023
Boolumbal Boolumbal
Lu 329 fois



Recherche


Inscription à la newsletter