1er août, le troisième retour....spécial



Le 1er août 2019 a marqué le début d'une nouvelle ère dans laquelle un président élu est arrivé au pouvoir derrière un dirigeant élu, et l'événement a été une rare exception et une brillante victoire sur l'espoir, l'amour du monde et la peur d'un allié.

Dès lors, les témoignages du président élu ont été un facteur de soutien fort pour l'équipe gagnante et ont encouragé la plupart de ses éléments à considérer l'ère nouvelle comme la continuation de ce qui l'a précédée dans la décennie de la majorité qui s'est accrochée à son chef et a tenté de violer la constitution de se maintenir au pouvoir. Dès lors, il a été réaffirmé et confirmé officiellement que le régime actuel s'inscrit dans la continuité du régime sortant, ce qui a constitué une sonnette d'alarme. Tous ceux qui se sont opposés à la décennie et à son chef au nom d'une revendication patriotique ou pour des raisons personnelles très particulières ou à la suite de désaccords insolubles.

Comme le Nouveau Testament, une lueur d'espoir est accordée à ceux qui ont fait face à la décennie de la vengeance, et des mêmes cercles qui les ont affrontés, ils ont commencé des mesures pour réaliser le rêve, donc la référence a été inventée et les tentatives ont été fabriquées, et le la diabolisation de la décennie a commencé et la diffamation de son chef. Et les bataillons et leurs gouvernements ont négligé le devoir de développement au profit de ternir la réputation du prédécesseur et d'effacer les traits de la décennie, même s'ils sont les acquis d'un peuple et d'un patrie qui a besoin de tous les efforts positifs dans la période capitale entre la pandémie et la mauvaise gestion et la tyrannie de la négligence et délibérément protéger les pécheurs et justifier leurs erreurs, d'ici le train a déraillé et les espoirs des affamés perdus Et les effrayés, et les bataillons d'orientation délibérément détourné les efforts de la direction et manipulé les sentiments des personnes détenues dans les cercles d'adhésion à la patrie et les fouets de la faim et de la peur, la pression de l'injustice, le silence des bouches et l'étouffement des libertés.

Ainsi, l'équipe démocrate au pouvoir a délibérément nourri les trois maigres sur les dix gras et déversé le feu de la haine cachée sur le coin du déni, de la trahison de l'équipe, de la liquidation de l'ami, de la pénétration de la loi réglementant toutes les valeurs de la république et de la rupture ses merveilleuses traditions qui expriment ses nobles idéaux civilisés.

A son troisième retour, la nature nous a entourés, les voisins nous ont attaqués, et les voleurs nous ont fait peur. Nous n'avons d'autre choix que de dire au berger de la République et à son homme de confiance, assez de manipulation et de gaspillage des gains du peuple.

Source: https://elvetach.info

Mardi 2 Août 2022
Boolumbal Boolumbal
Lu 69 fois



Recherche


Inscription à la newsletter