Vidéo – Mauritanie : stupeur et incompréhension après l’explosion des cas de Covid-19



Vidéo – Mauritanie : stupeur et incompréhension après l’explosion des cas de Covid-19
Après deux mois de résistance, la citadelle Mauritanie s’effondre en passant de moins de 10 cas de Covid-19, à près de 200 personnes atteintes en l’espace de 4 jours. Le pays est désormais confronté à une épidémie grimpante à l’image de ses voisins du Maghreb et d’Afrique de l’Ouest.

C’est avec un sentiment mêlé de stupeur et d’incompréhension que les Mauritaniens ont appris en fin de semaine dernière que le pays qui avait réussi à se débarrasser de la pandémie est de nouveau infecté.

En effet, à l’exception d’un seul décès, l’ensemble des patients avaient étaient déclarés guéris. Une situation qui a duré pendant plus d’un mois, sans qu’un seul nouveau cas ait été détecté. En effet, c’est le 17 avril que les quatre derniers patients d’alors ont été déclarés guéris, après les deux premiers du 29 mars. Malheureusement, le nouveau coronavirus était tapi dans l’ombre et n’attendait que des personnes vulnérables pour ressurgir.

L’étonnement de ce journaliste est visible sur son visage, mais aussi son écœurement. Ahmed Cheikh explique la montée des cas positifs par la hausse du nombre de tests réalisés. Ce pionnier de la presse écarte toute idée de confinement dans un contexte d’une économie dominée par des activités informelles et une population obligée de sortir tous les jours pour assurer les dépenses au quotidien. Il préconise une stratégie de lutte adaptée aux conditions économiques et sociales.

Son confrère Hachim Yemani, journaliste, reporter sportif, appelle ses concitoyens au respect des gestes barrières, conformément aux recommandations des autorités médicales et à une discipline collective pour remporter la guerre contre un ennemi invisible.

Ce retraité, Dah Brahim Sneiba, parle de la force d’un virus qui met le monde entier au pas et face auquel la Mauritanie est désormais confrontée sans avoir toutes les armes nécessaires pour le combattre. Il estime cependant que le pays s’en sortira grâce à la puissance d’Allah, maître absolu de l’univers, et infiniment plus fort que tous les virus réunis.
Enfin, Abou Bekrine ould Sidi, journaliste, préconise un confinement général pendant quelques jours, avec un déploiement conséquent des forces de défense et de sécurité, pour empêcher les déplacements de populations, vecteurs de transmission du virus, à l’occasion de la fête marquant la fin du mois de Ramadan, prévue ce week-end.

Cheikh Sidya

Correspondant à Nouakchott

Source : Le 360.ma (Maroc)


Dimanche 24 Mai 2020
Boolumbal Boolumbal
Lu 3931 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter