Vaccination anti-Covid : la Mauritanie lance une campagne ciblant les personnes qui ont reçu la première dose



Le ministre de la Santé, M. Sidi Ould Zahaf, a supervisé aujourd'hui, lundi, à Toujounine dans la wilaya de Nouakchott-Nord, au point de vaccination à l'entrée Est de Nouakchott, le lancement de la campagne nationale de vaccination, la troisième du genre depuis le début de la vaccination, qui cible principalement les personnes vaccinées avec la première dose du vaccin britannique «AstraZeneca» pour la prise de la deuxième dose.

Les campagnes organisées par le ministère de la Santé visent à toucher le plus grand nombre possible de citoyens et résidents pour les protéger contre la pandémie.

Dans une allocution qu’il a faite à cette occasion, le ministre de la Santé a indiqué que les 165 000 doses arrivées récemment sont destinées aux personnes ayant reçu la première dose du même vaccin, et que la période de leur vaccination a commencé et se poursuivra jusqu'en octobre, ce qui confirme que cette campagne a été entamée en temps opportun.

Il a appelé tous les citoyens à se rendre aux centres de vaccination, insistant sur la nécessité de se munir de la carte prouvant la prise de la première dose pour faciliter la démarche.

Il a ajouté qu’au cours de la présente campagne, 108 000 doses du vaccin Johnson & Johnson sont principalement destinées aux citoyens des villes de l’intérieur du pays, en raison de la spécificité du vaccin qui est pris en une seule dose. Ceux-ci doivent prendre cette dose unique pour obtenir une immunité précoce contre l'épidémie, et éviter les coûts d'organisation d'autres campagnes. Il a assuré que les autres types de vaccins sont également disponibles.

Le ministre a expliqué que pour cette campagne de 7 jours, 1 400 agents de santé et près de 300 équipes mobiles ont été mobilisés, sillonnant villes et villages avec le même maillage géographique que lors de la campagne d’inoculation de la première dose.

Ould Zahaf a souligné la nécessité de respecter les mesures préventives pour sortir de la vague actuelle avec le moins de pertes possibles.

À son tour, le chef du département de la santé de base du centre de santé de Toujounine, M. Moustapha Ould Sid'el Moctar, a expliqué que cette campagne cible tous les citoyens, soulignant qu'il existe la deuxième dose du vaccin AstraZeneca pour les personnes vaccinées avec la première dose, ainsi que la deuxième dose du vaccin chinois «Sinopharm» et la première dose du vaccin américain Johnson & Johnson.

Il a ajouté que cette campagne se poursuivra pendant toute une semaine de huit heures du matin à cinq heures du soir, espérant qu’elle contribuera à endiguer la pandémie.

Après l'ouverture de la campagne, le ministre a inspecté l'avancement du processus de vaccination dans le centre de santé de Toujounine et le centre de santé de Dar-Naaim.

Lors du lancement de cette 3e campagne de vaccination, le ministre était accompagné par le wali Nouakchott-Nord, le hakem de la moughataa, le directeur du contrôle épidémiologique, le directeur général de la santé par intérim, le représentant résident du Fonds des Nations Unies pour l'enfance «UNICEF», le représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population dans notre pays, les autorités administratives et des responsables du ministères de la Santé.



Source : Agence Mauritanienne d'Information

Lundi 30 Août 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 55 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter