VIDÉO – Mauritanie : le rappeur Adviser, toujours perché plus haut et plus loin, dévoile son clip "Volume"



L’ombre du décorateur sénégalais Amadou Yarba Fall, PDG de Yarba Déco, plane sur ce dernier clip d’Adviser, Volume.

La réalisation du clip, qui a pour guest-star, le très réputé comédien sénégalais Amadou Diallo, porte les griffes de son frère, MD Mangane, maitre incontesté de la réalisation et auteur déjà de plusieurs clips dont celui d’Adviser feat Salif Tassor - Doftam Maayo, Cee Pee – African Woman, Lass Primo & Petit Narr - Y'a que toi.

En moins de 72 heures, le clip a cumulé plus de 75.000 vues sur YouTube.

« Adviser ko Kunta Kinté/Hoto paydé noro é ligui/Adviser ko diahow/(Adviser, c’est Kunta Kinté/Ne confondez pas le crocodile au batracien (gecko )/Adviser ira loin/ », affirmait le rappeur en 2018, dans la chanson Kunta Kinté, en hommage au personnage de fiction, héros du roman Racines d'Alex Haley, et des mini-séries télévisées Racines.

Depuis, il enchaine les chansons à succès : Holio, Fof ko vibes en feauturing avec DJ Mansoul, Ko Faaro Men en feauturing avec Abou Djouba Deh, Doftam Maayo en featuring avec Salif Tassor, Mine Kalani Hay Dara ou encore Hay Sino Ko Sedda. Sur YouTube, toutes ces chansons ont dépassé plus de 600.000 vues.

Et puis arrive son dernier vidéo-clip Volume, sorti le 22 juillet, prouvant une nouvelle fois qu’il est le maître du jeu. Décidément, rien n’arrête le rappeur Adviser, pas même un couvercle de poubelle…

Pendant que Dubaï stimule les nuages pour faire tomber la pluie, lui, se fait plébisciter. Derrière ce plébiscite, il y’a la régularité. Pendant que beaucoup de ces camarades de game rasent les murs, lui, brille de mille feux.

Dans la chanson, il rappelle en intro qu’il a fait un sacré bout de chemin. La chanson renoue avec ce beat aux couleurs rap et wango qui a fait le succès de l’alliance Adviser /Dj Mansoul alias Poullo Ba's Beats qui est en train d’écrire l’une des plus belles pages de l’histoire du rap mauritanien.

Et puis, entre deux refrains de la chanson Volume, le rappeur raconte avec une légitime fierté son succès, comme en témoigne cet extrait métaphorique de cette chanson : «Celui qui n’a pas vu sa face a entendu sa voix» pour parler de lui. La chanson Volume, c’est également le retour du « fils de l’Afrique », titre qu’il revendique et l’exclamation d’un rappeur aux « chansons sans frontières », à la croisée des chemins, entre la Mauritanie et le reste de l’Afrique notamment le Sénégal, le Mali, la Guinée Conakry, la Gambie, comme il le lance dans la chanson en y enlaçant savamment des piques.

Puzzle de rythmes et de rimes qui prouve encore ses talents de poète : une création musicale qui privilégie les beatmakers à 360 degrés avec des mélodies faites pour faire danser. Une volonté de rester dans les annales, la perfection et la constance dans le travail qui dégouline jusqu’aux rebords du clip remarquablement réalisé…

Dans la chanson, Adviser montre qu’il s’est approprié cette formule : « Avance et tais-toi. La réussite parlera à ta place... ». L’expérience du poullobeat en terres mauritaniennes se prolonge avec Volume. Mais suffira-t-il pour valider l’installation d’Adviser sur le trône du rap mauritanien ou faire taire ses détracteurs ?

L’épopée Adviser continue…

Babacar BAYE NDIAYE – Journaliste à Cridem

----

Dimanche 25 Juillet 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 943 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter