UN DEUXIÈME TOUR POURRAIT SERVIR LES OPPORTUNISTES



De l’avis de beaucoup d’observateurs, dont des analystes politiques, la position de Biram, en cas de deuxième tour, risque d’être aussi catastrophique pour l’opposition, que l’a été celle de son parrain ‘politique’, Messoud en 2007.


En effet, beaucoup considèrent Biram comme ‘le ventre mou’ ou ‘la poche trouée’ de l’opposition, et à ce titre, il serait capable d’opérer des choix que seul le besoin matériel peut justifier. Et encore…

Une raison de plus, pour que l’opposition double d’efforts et de vigilance, afin de passer au premier tour, avec armes et bagages, en conservant ses rangs et ses leaders.



Ould Ehlou

Source: http://adrar-info.net

Mercredi 19 Juin 2019
Boolumbal Boolumbal
Lu 109 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter