TÉMOIGNAGE DU DOYEN Fara Ba RESCAPÉ DE LA PRISON MOUROIR DE OUALATA DEDDEAHI M' A FAIT SAUVAGEMENT TORTURÉ!



"L' Histoire des peuples se reflète dans l' Histoire des cloaques." Victor Hugo.
Je fus arrêté le 12 octobre 1986, vers 15h par un inspecteur et un adjudant chef de la police. Après avoir fouillé mon domicile de fond en comble, ils m'embarquèrent dans une R12 banalisé et me conduisirent d'abord au commissariat du Ksar. Après un court interrogatoire mené par le commissaire Kerrani, je fus déposé à l' ancienne base de la 6eme région militaire.

J'étais pour ainsi dire dans l'antre du commissaire prédateur, Deddahi O/ Abdallahi, Directeur général de la sûreté de l'État, tortionnaire en chef,ses sbires et son laboratoire macabre.Le maître tortionnaire, DOA, bras armé du funeste dictateur Moawiya O/ Sid'Ahmed Taya, pouvait infliger à son choix, à sa guise, à n'importe quel détenu,le supplice de l'interdiction de sommeil, de la brique, de la fosse septique,du jaguar avec en prime cette matraque omniprésente, sans compter les perpétuelles brimades, insultes et humiliations en tous genres- vous êtes à la fois mécréant, juif et que sais-je encore...

Faut-il le souligner, le contenu de l'interview de DOA, contenu rempli de mensonges, de calomnies, de diffamations, d'aberrations et de dénis, est l'incarnation absolue de l'indécence, du crétinisme et de l'inhumanité. Cette interview, véritable péché contre l'esprit, m'à plongé dans une sidération inouïe et la seule façon pour moi de me défaire de cet état de sidération est de témoigner.
Oui, j'affirme haut et fort , comme du reste mon ami et non moins frère Oumar Moussa Ba, que Deddahi O/ Abdallahi m'a fait sauvagement torturé, ainsi que beaucoup d'autres camarades d'infortune encore en vie ; il ne peut vraiment pas le nier.

Enfin, j'ai l'intime conviction que la place de cet homme est devant un tribunal, car il doit être jugé pour crimes de tortures et crimes contre l'humanité.
Fara Oumar BA, membre fondateur des FLAM, membre du Comité de Soutien aux Détenus Noirs en septembre- octobre 1986, président du Collectif des Rescapés Anciens Détenus Politiques Civils Torturés ( CRADPOCIT).


PS cette contribution est celle du militant des droits humains.

Dimanche 7 Novembre 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 155 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter