Sommet G5 Sahel : Ould Ghazouani plébiscité par la conférence des chefs d’Etat à NDjamena



Le rideau vient de tomber sur la 7ème session de la conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel dans la capitale tchadienne sur fond d’un satisfecit de la présidence mauritanienne qui aura marqué ses homologues africains et participants observateurs. L’initiative de la création d’un prix pour la culture de la paix fait l’unanimité du sommet auquel le président français a participé en visioconférence.

C’est un président mauritanien requinqué par le bilan positif de sa présidence qui est rentré à Nouakchott après avoir convaincu ses pairs africains et le président français que le G5 Sahel progresse dans la sécurité et le développement au Sahel. En proposant un prix pour consolider la culture de la paix Ould Ghazouani a séduit même le premier ministre marocain invité pour la première fois de cette 7 ème session de la conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel ainsi que le président sénégalais.

Son idée va dans le sens de favoriser une émulation notamment au niveau de la jeunesse des pays sahéliens à s’approprier de leur culture pour favoriser la paix et de contribuer à la prévention des conflits dans cette bande sahélo-saharienne infestée de terroristes islamistes.

C’est un plébiscite pour le chef de l’Etat mauritanien qui aura rempli sa feuille de route et montré que ce n’est pas un hasard que Nouakchott est bel et bien la capitale du G5 Sahel qui vient de gérer avec succès la planification d’une opération conjointe d’envergure au fuseau-Ouest. Ould Ghazouani peut être satisfait de sa capitale qui abrite ainsi la première école de guerre transnationale au monde le collège de défense crée en 2016 et inauguré le 2 février dernier. C’est également sous sa présidence que 18 sur 21 projets du programme de développement d’urgence ont démarré avec les partenaires de l’Alliance Sahel en lien avec la corona –résilience et le développement rural.

Le président mauritanien a capitalisé les relations du G5 Sahel avec les institutions financières mondiales le FMI et la Banque mondiale pour demander l’annulation de la dette extérieure des 5 pays sahéliens pour mieux faire face aux implications sanitaires économiques et sociales de la covid-19. Et enfin son plaidoyer pour la surveillance et la protection de la façade maritime du G5 est une invitation à ses pairs africains de lutter contre la piraterie et la pollution maritime, l’immigration clandestine et les trafics illicites .

Un passage de témoin réussi au Maréchal Idriss Déby qui débute bien son mandat en déployant 1200 soldats tchadiens dans les trois territoires du Jihadisme Mali-Burkina-Niger. Le nouveau président du G5 Sahel aura également la lourde tâche de faire face à 2 millions de déplacés depuis le début du conflit.





Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Source www.kassataya.com

Jeudi 18 Février 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 266 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter