S’unir pour nos causes communes et combattre la provocation… / Par Gourmo Lô



A l’approche du dialogue national qui devra porter sur les grandes questions d’unité nationale, d’intégration sociale, de démocratie pluraliste et de bien-être collectif, des actes de provocation se multiplient de la part de ceux que le maintien du statu quo arrange à tous points de vue.

Il faut marginaliser les apôtres de la division et mettre à l’honneur les sentiments d’union, de réconciliation et de paix sociale. Des solutions existent pour aller de l’avant et sortir des pièges que certains nous tendent pour nous engluer dans la surenchère et la crispation permanentes.

Les paroles insensées que rien ne justifie, qui sont des mensonges grossiers et qui empoisonnent l’atmosphère doivent être rejetées unanimement, avec mépris, par les citoyens et les forces patriotiques attachées à faire progresser nos justes causes communes.

Les récents propos du Commissaire à la retraite Deddahy alimentent la haine et le ressentiment et regorgent de contre vérités, blessent la mémoire de toutes les victimes d’un système inhumain qui a érigé la torture et l’humiliation comme modes de gouvernance sécuritaire n’épargnant personne, et en particulier les négro-africains, durant la décennie où lui et ses complices tenaient cette machine de guerre contre le peuple qu’étaient devenus les » services » et leurs annexes…

Il faut savoir se taire lorsque de sa bouche ne peuvent sortir des propos de vérité, de justice, de pardon et de réconciliation.



Gourmo Lô


Source: Gourmo Lô





Dimanche 7 Novembre 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 120 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter