Peine de mort prononcée contre Adama Ba



La Cour criminelle du tribunal régional du Trarza a prononcé mercredi 12 août 2020, à Rosso, la peine de mort à l'encontre de Adama Ba reconnu coupable du meurtre avec préméditation de Khadjetou Oumar Sow (30 ans), en mars dernier, aux alentours de Tiguent.

Après avoir exigé que justice leur soit rendue, les parents de la défunte peuvent désormais faire leur deuil, suite au prononcé de ce verdict jugé "satisfaisant".

Rappel : Après avoir nié en bloc les accusations portées à son encontre, c’est au sixième jour de sa détention que Adama Ba avoue le crime et se décide à conduire sur les lieux du drame les gendarmes, le procureur de la République du tribunal de Rosso et un médecin.

En ce triste dimanche 12 Avril, les parents de la victime qui se sont déplacés, une dizaine d’hommes, font la macabre découverte du corps ligoté de Khadjetou, gisant en état de pré-décomposition sur une dune de sable.

Après examen de celui-ci et reconstitution des faits, il est ramené à Nouakchott et réexaminé par un médecin-légiste qui conclut : la jeune fille a été « violée à deux reprises avant d’être assassinée par strangulation à l’aide de son foulard ».

Un certificat de décès et une autorisation d’enterrement sont alors remis à la famille qui procède le lendemain à l’inhumation au cimetière de Nouakchott. Adama Bâ est conduit par les gendarmes à Rosso et incarcéré à la prison civile.


Source : Le Calame (Mauritanie)

Jeudi 13 Août 2020
Boolumbal Boolumbal
Lu 1223 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter