Meguett : « Je défie quiconque de prouver mon implication dans des abus raciaux par des arguments tangibles »



L’ancien chef d’état-major général des armées mauritaniennes, le Général de corps d’armée à la retraite, Mohamed Ould Meguett, a démenti toutes les accusations portées contre lui concernant son implication présumée dans des exactions contre des soldats mauritaniens noirs.

Dans une déclaration à Taqadomy, Ould Megguett, qui est actuellement candidat à la tête de la liste nationale mixte du parti INSAF, a confirmé que, contrairement aux accusations, il a apporté beaucoup de soutien et d’assistance aux militaires mauritaniens noirs.

Il a souligné qu’il y a des soldats mauritaniens noirs de confiance, toujours en vie, qui témoignent qu’il n’a absolument rien à voir avec ces événements. D’ailleurs, il n’était pas en mesure de commettre de telles violations, car il était en charge des communications militaires.

Le Général de corps d’armée à la retraite a ajouté que « personne, quelle qu’elle soit, ne pourrait fournir de preuve de quelque nature que ce soit, démontrant son implication dans de telles violations, ou toute autre violation de ce genre. Ceux qui profèrent ces accusations devraient présenter des preuves, ce qui ne pourrait, puisqu'il n’y a rien de tel », selon ses termes.

Il est à noter que des personnes qui se considèrent comme des « militants nègres » ont récemment accusé le Général à la retraite, Mohamed Ould Meguett, candidat à la tête de la liste nationale aux élections législatives pour le parti au pouvoir, INSAF, d'implication dans des « purges ethniques au sein de l’armée mauritanienne », sous le règne de l’ancien président Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya.


Source: Source : Taqadomy



Vendredi 5 Mai 2023
Boolumbal Boolumbal
Lu 165 fois



Recherche


Inscription à la newsletter