Mbia : «Ce sera un autre Cameroun»

Stéphane Mbia est le seul Camerounais à avoir surnagé contre le Mexique (1-0). Il livre son sentiment avant le deuxième match des Lions Indomptables face à la Croatie, mercredi (0h00).



«Stéphane Mbia, avez-vous digéré ce premier match ?

Oui absolument, on était très déçu mais on a bien travaillé. On a fait ce qu'on devait pour se remettre dans le droit chemin. Nous pensions pourtant réussir quelque chose contre le Mexique mais on s'est raté. En tout cas, il n'y a rien à voir avec la Coupe du monde 2010. Ici, ça se passe bien entre nous, on fait le maximum et on ne doit pas s'arrêter sur cet échec. On est une vraie équipe.

Comment expliquez-vous ce faible contenu ?

Ça peut arriver dans le football, il faut oublier et ne pas non plus mésestimer la qualité des Mexicains. On est conscient que nous aurions dû faire un meilleur résultat et nous avons, d'ailleurs, eu des occasions. Rappelons nous des bonnes choses, pas seulement des mauvaises. On a sorti un gros match contre l'Allemagne en amical (2-2, 1er juin). Face au Mexique, on était comme spectateur en première mi-temps mais en deuxième, ça a changé. Nous devons poursuivre sur cette lancée.
«Je ne suis pas inquiet. On a un groupe qui peut aller loin.»Que pensez-vous de la Croatie ?
Ils ont réussi un bon match contre le Brésil (1-3). Mais on peut faire quelque chose contre eux, j'en suis certain. Franchement, je ne suis pas inquiet. On a un groupe qui peut aller loin. On aura ensuite le temps de penser au match contre le Brésil. Mais je vous assure qu'on ne verra pas le même visage du Cameroun que lors du premier match.
A lire aussi

Foot - CM - CAM Eto'o : jouera, jouera pas ?

Vous avez été l'un des rares à surnager contre le Mexique...
... (il coupe) Non, je ne veux pas parler de ça, l'important reste le groupe, le collectif. Et je sais aussi que si j'en suis là, c'est grâce à Christophe Baudot, le médecin de l'OM, et Christophe Manouvrier, le préparateur physique de l'OM qui est avec nous ici, car j'avais un problème de genou et j'aurais pu ne pas disputer ni la fin de saison, ni cette Coupe du monde. Je sais ce que je leur dois. Aujourd'hui, je suis en pleine forme et je peux donner le maximum.

L'absence de Samuel Eto'o est un coup dur supplémentaire, non ?

C'est un joueur important, notre capitaine. Il fait la différence à chaque match mais s'il est blessé, on va devoir faire différemment. Même s'il a un rôle très important, on a confiance dans le groupe. Et nous sommes prêts à le démontrer contre la Croatie. Je vous le dis : ce sera un autre Cameroun.»


Source:http://www.lequipe.fr

Mercredi 18 Juin 2014
Boolumbal Boolumbal
Lu 557 fois


Recherche


Inscription à la newsletter