Mauritanie : l’IRA solidaire des détenus de Lexeiba



L’IRA appelle à une mobilisation des mauritaniens le 31 octobre prochain à Nouakchott pour protester contre la détention arbitraire dans la capitale du Gorgol de 9 militants de l’opposition de Lexeiba dont l’instituteur Ghali Sall.

Un sit-in devant le ministère de la justice pour interpeller les autorités de Nouakchott à libérer les détenus. Les faits remontent après les résultats des élections présidentielles du 22 juin dernier.

Beaucoup de militants de la CVE sont arrêtés et emprisonnés dans les principales villes de la vallée. Parmi eux une dizaine de personnes de Lexeiba dont l’instituteur Ghali Sall qui n’ont rien avoir avec les manifestations durant la crise post-électorale.

Depuis ils sont détenus dans les geôles de Kaédi sans jugement. Une injustice flagrante qui met à l’ordre du jour la question de détention arbitraire un marqueur du régime de Ould Aziz qui ne semble pas disparaître avec le nouveau régime de Ould Ghazouani comme en témoigne d’ailleurs l’arrestation à Nouakchott cette semaine d’une militante des droits de l’homme qui avait dénoncé les violations dans ce domaine lors de son séjour à Banjul.

L’IRA dont les militants font l’objet régulièrement d’arrestations et de tortures en prison est bien placée pour protester contre cette instrumentalisation de la justice à des fins politiques qui frappe notamment les composantes Hratines et afro-mauritaniennes.

C’est dans ce sens qu’il appelle aux mauritaniens à se mobiliser le 31 octobre prochain devant le ministère de la justice. Un sit-in pour interpeller le pouvoir à libérer les détenus de Lexeiba.

Cherif Kane


Source : Kassataya (France)

Mercredi 30 Octobre 2019
Boolumbal Boolumbal
Lu 54 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter