Mauritanie : de multitudes projets de développent en mode inactif inquiètent les observateurs



La révélation le 28 avril dernier du gouvernement de 128 projets actifs d’une valeur de 120 milliards nouvelle monnaie dont les exécutions accusent beaucoup de retards, a surpris les observateurs qui pointent des faiblesses congénitales de l’administration et un lourd héritage de 10 années de gabegie et de corruption de l’ancien régime de Ould Aziz.

C’est un aveu du gouvernement de Ould Bilal dont les ministres sont en première ligne sur la scène nationale depuis plus d’un mois. Tous les départements sont passés au peigne fin et les constats sont partout amers sur les maux dont souffre l’administration qui ne datent pas d’aujourd’hui. Les mauritaniens sont stupéfaits en apprenant de leur ministre des affaires économiques qu’il sera difficile de promouvoir les secteurs productifs dont il a la charge avec 128 projets actifs d’une valeur de 120 milliards de nouvelle monnaie qui ne sont pas prêts à décoller à cause de la pesanteur administrative héritée du régime de Ould Aziz dont le mode de gouvernance est la gabegie et la corruption.

Après plus d’une année d’exercice, le gouvernement se rend compte de la difficulté dans l’exécution du programme quinquennal du président Ould Cheikh Ghazouani. Un retard préjudiciable au budget même de l’Etat et aux citoyens bénéficiaires de l’action publique. C’est une mauvaise image de la Mauritanie de ses bailleurs et partenaires internationaux qui ont consacré des milliards de dollars ou d’euros pour l’aide au développement.

Ces projets en mode inactif planent effectivement le doute de la capacité des gouvernants à mobiliser des ressources. C’est un point noir qui risque de décrédibiliser les autorités de Nouakchott si des correctifs rapides ne sont pas apportés aux contrats des responsables des projets indexés par le gouvernement. La bataille contre les vieilles mentalités est un travail de longue haleine.





Cherif Kane

Coordinateur journaliste

Source: https://kassataya.com

Dimanche 2 Mai 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 60 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter