Mauritanie : Ould Cheikh Ghazouani prépare une bataille de l’image à l’international



La création d’un comité de suivi sur les médias internationaux cette fin de semaine à Nouakchott est considérée par les observateurs comme une volonté politique du président mauritanien de donner une bonne image sur le plan international.

Face à la montée de la blogosphère et des réseaux sociaux et la diversification des sites d’information le président mauritanien n’hésite pas après plus d’une année de gouvernance à vouloir s’engager dans un processus de donner une autre image en général des médias internationaux sur la Mauritanie et en particulier sur sa politique.

C’est le sens de la création cette fin de semaine du comité chargé de suivre les médias internationaux. C’est de bonne guerre pour un régime qui veut donner une meilleure image à l’extérieur.

Mais pour un pays qui n’est pas en crise au point d’initier un dialogue avec son opposition, et dont le système politique divise les mauritaniens, et l’économie en état de dégradation avancée et pourtant où abondent des richesses naturelles, le fer, le cuivre et l’or, le pétrole et le poisson mais où l’on meurt de faim et de malnutrition c’est un véritable challenge de suivre une presse internationale libre et en général très critique.

La meilleure riposte du gouvernement est la transparence et la construction d’un état de droit qui respecte la citoyenneté et les libertés. Après 60 années d’indépendance le choix des mauritaniens est clair. Une Mauritanie libre et démocratique apaisée et réconciliée avec elle-même.

Cherif Kane


Source : Kassataya (France)

Lundi 1 Mars 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 133 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter