Mauritanie. Coronavirus: le gouvernement prend 8 mesures pour combattre la pandémie



Les autorités mauritaniennes prennent les devants face à la propogation du coronavirus. Après avoir fermé l'ensemble des établissements scolaires, et réduit les points de passage frontaliers à 8 opérationnels au lieu des 34 qui l'étaient, le gouvernement mauritanien vient de prendre de nouvelles mesures qui doivent contribuer à atténuer les risques de contagion.

Ainsi, les autorités ont décidé de «l’arrêt de tous les vols à destination de la Mauritanie, à compter du mardi 17 mars, la mise en quarantaine de toutes les personnes ayant été en contact avec un individu malade, la mise en quarantaine de toutes les personnes en provenance de l’étranger durant 14 jours, l'interdiction de tous les regroupements non essentiels, des poursuites contre toutes les personnes véhiculant de fausses informations relatives à l’évolution du coronavirus dans le pays, la création d’une commission spécialisée dans plusieurs domaines pour assurer une surveillance de la situation».

Le gouvernement mauritanien ajoute avoir pris ses dispositions pour «un approvisionnement régulier du marché en produits alimentaires et en médicaments» et annonce également «la création d’une commission de sensibilisation à l’échelle du territoire national».

A ce jour, un seul cas positif d'une personne contaminée par le Covid-19 a été annoncé en Mauritanie, à la date du vendredi 13 mars dernier, au cours de la soirée.

Une dizaine d’individus ayant été en contact avec ce malade se trouvent actuellement en confinement, sous la surveillance des autorités sanitaires.

Afin de lutter contre le coronavirus, le gouvernement a pris ces dernières mesures préventives :

1. Arrêt de tous les vols à destination de la Mauritanie à compter du mardi 17 mars 2020.

2. Mise en quarantaine de toutes les personnes ayant été en contact direct avec un malade.

3. Mise en quarantaine de toutes les personnes en provenance de l'étranger durant 14 jours.

4. Interdiction de tous les regroupements non essentiels.

5. Poursuites de toutes les personnes véhiculant de fausses informations relatives au Coronavirus. Elles seront passibles de poursuites judiciaires.

6. Création de commissions spécialisées de veille sur l'évolution de la situation.

7. Assurer l'approvisionnement en aliments et médicaments sur le marché.

8. Création de commissions de sensibilisation sur l'ensemble du territoire national.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya


Source : Le360 Afrique (Maroc)



Lundi 16 Mars 2020
Boolumbal Boolumbal
Lu 91 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter