Les réfugiés négro-mauritaniens appuyés en denrées alimentaires et produits hygiéniques



La Gouvernance de Saint-Louis a abrité, samedi, la célébration de la Journée mondiale des réfugiés, marquée cette année par le contexte de la Covid-19.

Des denrées alimentaires et des produits hygiéniques ont été distribués aux réfugiés négro-mauritaniens résidant au Nord du pays notamment dans la Vallée du Fleuve. Les autorités administratives en ont profité pour réitérer l’engagement du gouvernement à continuer d’accompagner les réfugiés au nombre de 16.217 au Sénégal.

C’est en 2001 qu’il a été décidé d’organiser une journée dédiée à des millions de femmes et d’- hommes contraints de quitter leur pays du fait de leur race, de leur appartenance ethnique ou de leurs convictions religieuses, dans des conditions, le plus souvent, catastrophiques car démunis de tout bien et même de pièces d’identification.

Ceci pour reprendre les propos du Chef de la Cellule de Coordination Défense Études Générales à l’État-major particulier du Président de la République, Macky Sall, par ailleurs Secrétaire permanent du Comité National chargé de la gestion des réfugiés, rapatriés et des personnes déplacées.

Le Colonel Abdoul Ndiaye, venu représenter le Vice-amiral Cheikh Bara Cissokho, Chef d’État-major particulier du Chef de l’État, a insisté sur le sens de cette Journée mondiale qui vise à rappeler le devoir de tout un chacun vis-à-vis de cette couche si vulnérable vivant au sein des communautés.

D’où d’ailleurs la pertinence du choix du thème de cette année à savoir “Chacun peut agir, chaque geste compte”. “Le voisin, le leader d’opinion, l’enseignant de l’établissement de fréquentation de la fille ou du fils du réfugié, les autorités coutumières, religieuses et publiques, les mouvements d’action citoyenne, les organisations non gouvernementales, la société civile, bref, nous sommes individuellement et collectivement tous interpellés, chacun selon ses moyens et son niveau de responsabilité, à agir pour apporter notre soutien aux réfugiés. Ceci dans le but de contribuer à faire reculer les barrières de l’exclusion et de l’insécurité humaine”, a précisé le Colonel Abdoul Ndiaye.

La célébration de la journée de cette année a été l’occasion pour la Cellule de Coordination Défense Études-Générales à l’État-major particulier du Chef de l’État de remettre un lot de 3197 paquets de savon de 18 morceaux, de 46.000 masques de protection, de 1065 cartons de gel de 12 bouteilles, de 119 bâches de sensibilisation aux gestes barrières en langue Poular et Soninké. Et, pour les régions de Saint-Louis et Matam, 350 sacs de riz, 350 bidons d’huile de 20 litres et 350 cartouches de 5 paquets de sucre pour autant de familles de réfugiés. Il est également relevé que des instructions ont été données par le Président de la République, Macky Sall, pour une prise en compte des réfugiés par le ministre du Développement Communautaire dans le cadre de l’aide d’urgence aux populations vulnérables.

A signaler que le Sénégal compte quelques 16.217 réfugiés dont plus de 14.000 résident au niveau de la Vallée du Fleuve. La plupart d’entre eux souhaite toujours retourner au pays d’origine, en Mauritanie, dans la paix et la dignité. La cérémonie s’est déroulée en présence du Colonel Amadou Moussa Ndir, Commandant la Zone Militaire N°2, du Colonel Pape Souleymane Cissé, Commandant la Légion de Gendarmerie Nord, de Thierno Sow, Coordonnateur des réfugiés de la Vallée du Fleuve, ainsi que les familles de réfugiés.

Yves TENDENG




source: http://www.sudonline.sn

Mardi 23 Juin 2020
Boolumbal Boolumbal
Lu 568 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter