Les avocats de Aziz dénoncent les fouilles de la maison de leur client à Benichab



La maison de notre client dans la moughataa de Benichab subi sans motif juridique, des opérations de démolition, de casse et d’encerclement de la part d’éléments de la gendarmerie nationale, a dénoncé le collectif de défense de l'ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il est également interdit à quiconque de s’y approcher, indiquent les avocats, dans un communiqué, disant avoir demandé sans succès, comme cela avait été précédemment le cas pour les éléments des dossiers relatifs à cette affaire et en violation du principe de présence et des droits de la défense, un document rogatoire ou un mandat de perquisition dudit domicile, afin de pouvoir introduire des recours et prendre des mesures.

Les opérations de démolition et de casse subis par la maison de notre client à la recherche d’utopies, sont considérées comme des actes propres aux semeurs de la corruption sur la terre et d’agression flagrante contre une propriété privée légalement protégée sans aucune base juridique, ont-ils dit.

Le fait d’empêcher jusqu'à ce moment le collectif de défense d'obtenir le dossier des procédures de l'affaire et de suspendre les ordonnances liées à l'enquête constituent une violation flagrante de toutes les valeurs de justice, des principes du droit et des accords et traités internationaux ratifiés par la Mauritanie, ajoute le collectif selon lequel, ils portent aussi atteinte au droit de la défense qui est le garant de la protection des droits et des libertés des individus et de leurs biens.

L 'ancien président reste attaché à tous ses droits stipulés dans la constitution et les lois de la République, et exercera toutes les mesures légales pour assurer la protection de ses droits et pour poursuivre ceux impliqués dans leur violation conclut le communiqué.

Traduit de l’Arabe par Cridem

https://alakhbar.info/?q=node/32798





Lundi 10 Mai 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 45 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter