Le bouclage des villes de Nouakchott et de Kaédi ne veut dire pas qu’elles sont endémiques (ministère de l’Intérieur)



Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a précisé, dans un communiqué explicatif que sa décision du 29 mars 2020 déclarant "sites fermés" les villes de Nouakchott et de Kaédi était motivée par le souci de limiter la propagation du coronavirus, et ne signifie en aucun cas que les deux localités étaient classées "endémiques".

Voici le texte intégral du communiqué :

« Suite à notre communiqué N.09 en date du 29 mars 2020 et en vertu duquel sont déclarés 'cités bouclées de Kaédi, capitale du Gorgol et les wilayas de Nouakchott'.

Ces dernières sont considérées comme une seule et unique identité. Prise après la découverte de cinq cas à Nouakchott et un seul cas à Kaédi, ce genre de mesure habituelle en de pareilles circonstances, de par le monde, et ne peut en aucun, comme certains le pensent, être interprétée comme étant deux sites endémiques. Qu’Allah préserve la Mauritanie et épargne à ses citoyens tout le mal ».




Source : Agence Mauritanienne d'Information

Mardi 31 Mars 2020
Boolumbal Boolumbal
Lu 78 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter