Fifa : après ses propos polémiques sur l'Afrique, Infantino tente de rétropédaler



Le président de la Fifa a tenu à clarifier sa sortie médiatique au sujet du continent africain. Un rétropédalage en règle. Dans les grandes largeurs.

Face au tollé médiatique provoqué mercredi après sa sortie devant le Conseil de l'Europe à Strasbourg ou il a tenu des propos plus que lunaires au moment de défendre son projet de Coupe du monde tous les deux ans, Gianni Infantino a tenu à apporter quelques précisions quelques heures plus tard.

Comme une belle façon d'enclencher la marche arrière et d'éviter, un peu tardivement, que le feu se propage après ses déclarations pour le moins douteuses.

« Estimant que certaines remarques que j'ai faites devant le Conseil de l'Europe plus tôt dans la journée semblent avoir été mal interprétées et sorties de leur contexte, je veux clarifier les choses, précise le patron de la Fifa dans une série de messages dévoilés sur les réseaux sociaux et via le compte de l'instance internationale.

Mon message plus général était que tous ceux qui occupent un poste décisionnel ont la responsabilité d'aider à améliorer la situation des gens partout dans le monde. »Le patron du football mondial, plus que critiqué pour ses récentes sorties et porteur du fameux projet tant contesté d'un Mondial tous les deux ans, a tenu à clarifier sa position par rapport à l'Afrique.

Manière de réfuter toute forme de mépris envers un continent qui n'a accueilli le plus grand évènement sportif mondial qu'à une reprise dans son histoire, à savoir en 2010 en Afrique du Sud. « S'il y a plus d'opportunités disponibles, y compris en Afrique, mais cela n'est certainement pas limité à ce continent, cela devrait permettre aux gens de saisir ces opportunités dans leur propre pays. Il s'agissait d'un commentaire général qui n'était pas directement lié à la possibilité de participer à une Coupe du monde de la Fifa tous les deux ans. »

Mercredi, face au Conseil de l'Europe et dans sa quête d'ouvrir encore un peu plus le football aux nations défavorisées, Gianni Infantino s'était montré plus que maladroit avec des propos qui ont fait polémique sur l'Afrique.

« Nous devons trouver des moyens d'inclure le monde entier pour donner de l'espoir aux Africains afin qu'ils n'aient pas besoin de traverser la Méditerranée pour trouver peut-être une vie meilleure, mais, plus probablement, la mort en mer. Nous devons donner des opportunités, donner de la dignité.» Un plaidoyer qui s'est mué en tollé. Pas certain que quatre tweets suffisent pour calmer les ardeurs.

Par Baptiste Desprez

Source: https://www.lefigaro.fr

Vendredi 28 Janvier 2022
Boolumbal Boolumbal
Lu 31 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter