Ferrala/Mbagne : la police réprime un sit-in des populations qui s'opposent à l'accaparement de leurs terres



La police a usé de la violence pour disperser un sit-in pacifique des paysans du village de Ferrala organisé lundi matin, au niveau de la plaine de Coylol Bilol, a constaté un journaliste de Cridem.

Des journalistes qui couvraient la manifestation pacifique, destinée à dénoncer l’expropriation de leurs terres, dans la plaine de Coylol Bilol, ont été arrêtés par la police qui a confisqué également leur outil de travail, selon des sources concordantes.

Voilà plus d’un mois que cette affaire a éclaté. En fin de semaine, une délégation du ministère mauritanien de l’intérieur et de la décentralisation s’est rendue sur place pour écouter les populations.

Pour rappel, l’Etat mauritanien a décidé d’aménager des périmètres rizicoles dans la cuvette de Coylol Bilol, qui s’étend sur des milliers d’hectares et permet à des centaines de milliers de cultivateurs traditionnels de survivre.

Par La rédaction de Cridem


Lundi 22 Février 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 3688 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter