Dialogue: La sortie de certains partis de l'opposition a-t-elle accéléré les choses?



Au lendemain d'une sortie musclée de coalitions et de partis politiques de l'opposition, le président de la
République a convié les partis politiques représentés à l’assemblée nationale à une réunion de concertation au palais. Ce conclave viserait à préparer les concertations nationales dont le lancement a été annoncé pour imminent.
Au cours de leur conférence de presse ce lundi 16 aout, les coalitions et partis politiques de l'opposition ont rejeté le refus du président de tenir un dialogue politique inclusif, préférant plutot parler de "concertations".
Selon diverses sources, cette sortie du nouveau front a agité le palais qui a décidé de booster le processus de concertations. Selon nos sources, aussitôt après la conférence de presse de l'opposition, le president de l'UPR a pris contact avec le président Messaoud et le président Mohamed Mahmoud Ould Seyidi de Tawassoul pour leur demander de participer à la rencontre des partis représentés à l'assemblee nationale, ce qu'ils ont décliné. Tawassoul et AJD/MR s'étaient d'ailleurs retirés de la coalition des partis représentés à l'assemblee nationale, depuis quelques mois.
Selon nos confrères de Saharamedias, le président a laissé entendre qu'il va rencontrer les autres partis politiques de la place pour débattre de la question.
Les semaines à venir seront déterminantes.



Source: http://lecalame.info

Jeudi 19 Août 2021
Boolumbal Boolumbal
Lu 84 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter