Des sénégalais infiltrés dans le territoire mauritanien arrêtés à Nouakchott



D'après le site mauritanien Aqlame qui rapporte l'information ce samedi, la garde côtière mauritanienne a arrêté à Nouakchott des sénégalais qui se sont infiltrés dans le territoire mauritanien.

Le capitaine d’une pirogue disposant d’une licence de pêche et suspectée d’avoir également servi de moyen de transport pour les infiltrés a été aussi interpelé, indique-t-on. L’instruction a mené par ailleurs à l’arrestation de 6 pêcheurs qui étaient à bord de l’embarcation précitée.

Un employeur opérant dans le secteur de la pêche traditionnelle aurait contribué à ces interpellations, puisqu’il reconnait avoir été surpris de voir un sénégalais qui l’appelait, il y a 2 jours seulement, au téléphone depuis Saint-Louis pour du travail, se promener sur la plage des pêcheurs à Nouakchott, en cette période de Coronavirus et de fermeture des frontières entre la Mauritanie et le Sénégal, expliquent nos confrères du site Aqlame.

Les premiers éléments de l’enquête évoquent l’existence d’un réseau de passeurs des infiltrés depuis le Sénégal moyennant 20 mille ouguiyas, qui débarquent nuitamment les «clandestins» aux points de regroupements des pêcheurs 65 et 93 au sud de la capitale.

Le reste du parcours est fait par les illégaux en nageant ou à bord de pirogues mauritaniennes sinon à pied.

Par La rédaction de Cridem, avec Aqlame

L'Original de l'article

Source : Rédaction de Cridem

Samedi 2 Mai 2020
Boolumbal Boolumbal
Lu 96 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter