Création d'une nouvelle Agence de protection sociale



Un montant de plus de vingt neuf milliards d'anciennes ouguiyas est réservé dans le projet de budget 2020 à une nouvelle Agence dépendant de la présidence dénommée Agence de la Protection Sociale (APS) qui va remplacer l'agence nationale des études et suivi des projets et l'agence Tadamoun dont les budgets réunis ont atteint en 2019 plus de huit milliards d'anciennes ouguiyas alors que celui du nouvel établissement est de 29,76 milliards d'anciennes ouguiyas.

La nouvelle Agence sera chargée de missions comme la lutte contre la pauvreté, l'élimination des séquelles de l'esclavage, la construction et la réhabilitation des écoles et le soutien des réseaux d'assurance sociale.

Cette nouvelle institution est une promesse électorale du président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Bien que ses textes constitutifs n'aient pas encore été faits, l'agence suscite déjà beaucoup de convoitises.

Dans sa dernière réunion le 29 octobre 2019 avec l'ambassadeur des États-Unis unies accrédité à Nouakchott, Boubacar Messaoud, président de l'organisation des droits de l'homme et de lutte contre l'esclavage déclarait que l'Etat devrait éviter à la nouvelle agence les travers dans lesquels Tadamoun est tombée comme sa gestion par quelqu'un qui n'a rien à voir avec les missions qui lui sont dévolues et la non représentation des principaux concernés dans ses organes de gestion et de pilotage (direction générale, conseil d'administration....)


Source : Le Calame (Mauritanie)

Mardi 12 Novembre 2019
Boolumbal Boolumbal
Lu 121 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez vous exprimer sur tous les articles publiés ici, mais veuillez vous abstenir d'insulter ou de vous attaquer à des personnes.

Merci de votre compréhension.
La rédaction


Recherche


Inscription à la newsletter